15 49.0138 8.38624 1 1 3600 1 https://lesminisdemarc.fr 300 true 0
theme-sticky-logo-alt
renault 17 et 17 gordini 1:18ème solido

Les renault 17 au 1:18ème chez Solido – Présentation et comparaison entre version civile et Gordini

La Renault 17 est malheureusement devenue quasi-invisible sur nos routes et pourtant elle était un petit coupé sympathique qui aura malgré tout marqué les années 70′. Elle gagnera rapidement une version “sportive” Gordini qui aura même droit à quelques palmarès sportif non-négligeables, dont une présence remarquée à l’une des rares manches du championnat du monde des rallyes aux USA car elle y décrocha une victoire en 1974 !
Après la version civile, c’est cette version compétition qui vient de faire son arrivée chez Solido au 1:18ème, l’occasion de vous la présenter et de faire la comparaison avec sa version civile.
Présentation.

renault 17 et 17 gordini 1:18ème solido

La Renault 17, sûrement l’une des voitures française des années 70′ les plus boudées et à la réputation de voiture de “jackie”, un peu comme la Fuego quelque temps plus tard.
Mais pourtant, c’est un petit coupé à la ligne atypique qui, si on s’y penche de plus près, était assez novateur dans son style pour l’époque.

Elle est présente dans la gamme Solido depuis quelque temps déjà avec plusieurs coloris, mais aussi plusieurs versions compétitions.
L’arrivée de la version 17 Gordini ayant couru le rallye Press On Regardless en 1974 et pilotée par Mr Jean-Luc Therier était l’occasion parfaite de vous la présenter et de revenir sur son historique, mais aussi de la mettre en comparaison avec sa version civile, un exercice ludique permettant de voir les différences de deux mêmes modèles et pourquoi pas, déclencher un coup de cœur sur une version que l’on n’aurait pas forcément acheté sans la comparer.

Mais avant de passer à nos 1:18ème, faisons un petit point historique.

Les Renault 15 et 17 naissent en 1971 et se veulent être deux petites déclinaisons coupées de la berline Renault 12.
Pourquoi 15 et 17 ? Tout simplement, car la 15 dispose d’un moteur de 1500cm3 et 1700cm3 pour la 17.

Officiellement lancées au Salon de Paris 1971, les Renault 15 et 17 sont en réalité en gestation depuis près de quatre ans dans les bureaux d’études de la firme au losange.
C’est là qu’intervient Gaston Juchet, à l’époque chef stylistique de la Régie de Billancourt, qui souhaite créer un dérivé de la Renault 12 qui permettrait d’utiliser un maximum de pièces communes tout en proposant plusieurs modèles et versions directement accès sur la sportivité et le plaisir, tout en touchant une clientèle la plus large possible.

C’est chose faite avec les deux jumelles R15 et R17 qui se différencient uniquement par leur motorisation et une calandre arborant des doubles phares sur la 17 contre des phares rectangulaire sur la 15 mais aussi un décrochage de la custode qui est beaucoup plus petit sur la 17 avec ses écopes façon GT, alors que la 15 arbore une ligne de coupé plus classique avec ses grandes surfaces vitrées.
Bien que la ligne de ces modèles est très réussie avec le réel design de coupé très profilé, elles n’en restent pas moins de fausses sportives au tempérament plus sage qu’une image !

En 72′, la 17 se pare d’une version découvrable à toit en toile électrique ! Car oui la 17 se veut la version la plus haut de gamme surtout en finition TS avec sa motorisation à injection de 108ch qui en 1974 deviendra la version Gordini, un tour de passe-passe puisque en réalité elle n’aura de Gordini que le nom puisque la mécanique restera inchangée.
Trop typée grand tourisme, elle ne sera jamais une réelle sportive, sa tenue de route floue et ses performances médiocres n’arriveront jamais à la faire percer comme une réelle GT malgré la pâte Gordini, sans parler des problèmes de corrosions qui interviendront assez rapidement.

Renault souhaitant à tout prix que la touche Gordini booste les ventes de sa R17, elle fut engagée en championnat du monde des rallye en Groupe 2 en 1974 avec trois versions, deux versions avec un moteur donné pour 170ch pour Jean-Pierre Nicolas et Bernard Darniche et une version 200ch attribué à Jean-Luc Therier.
Ce sera une victoire puisque Therier obtiendra la victoire sur le rallye américain Press On Regardless ainsi que la 3ème et 6ème place pour ses compères, ce sera sûrement le point culminant de la R17 Gordini en compétition même si elle obtiendra encore quelques palmarès non-négligeable mais n’égalera jamais sa devancière.

En tout, la R17 Gordini s’écoulera à 3028 exemplaires ce qui en fait une véritable raretée de nos jours !
Deux versions à l’époque boudée et aujourd’hui de véritable petit bijoux malgré leur réputation de vilain petit canard.

Mais revenons à notre 1:18ème.

Renault 17 gordini press on regardless 1:18ème solido

La version “civile” de la Renault 17 est disponible depuis quelque temps déjà chez Solido et la verte est dans ma collection depuis quelques mois aussi, mais quel plaisir de retrouver une nouvelle version compétition de la 17 Gordini.
Après la très sympathique version du Rallye de Pologne 1976 avec sa livrée jaune et blanche, c’est au tour d’une nouvelle version en édition limitée de faire son arrivée, la superbe version aux couleurs de Gordini et ayant participé au rallye Press On Regarless en 1974.

Le moule est évidemment le même, car la version rallye ne disposait pas d’un kit carrosserie spécifique.
C’est donc le même moule très réussi que l’on retrouve et je trouve que cette livrée Gordini lui va particulièrement à ravir car mettant parfaitement en valeur son design de petit coupé, avec ses faux airs de “Fastback“.
La ligne est belle et la peinture très réussie ainsi que les sponsors qui sont parfaitement placés.
L’ajustement des portières ouvrantes est bon et ne gêne en rien la vue de profil et elle va à merveille avec sa consœur civile.

Une réelle superbe première impression sur cette version rallye et qui me permet de réapprécier sa version civile également.

Renault 17 gordini press on regardless 1:18ème solido

A l’avant, nous retrouvons donc ce look typique de la Renault 17 immédiatement reconnaissable et différentiable de la Renault 15 grâce à ses deux doubles optiques avant.
Cette version rallye de la 17 Gordini se pare de nombreux éléments de déco lui rajoutant beaucoup de caractère en comparaison avec sa version civile.

Commençons avec le parebrise qui est sur cette version dotée d’un sticker pare-soleil arborant l’inscription Renault 17 Gordini et on retrouve les deux petit essuie-glace chromés.
La capot moteur arbore le même bosselage que la version classique et on retrouve le détail des entrées d’air.
De nombreux sponsors sont représentés et on retrouve la plaque avec le nom de la course ainsi que le numéro de la voiture et une petite inscription Renault Gordini sur le bosselage.

La calandre est toujours aussi finement reproduite et entourée de son jonc chromé.
Les optiques sont également encore ici très finement reproduits et épaulés par deux projecteurs longue portée supplémentaire.
On retrouve également une jupe avant, non-présente sur la version classique, afin d’éviter les projections lors des courses et la plaque minéralogique reprend le numéro de la voiture d’époque.

Renault 17 gordini press on regardless 1:18ème solido
Renault 17 gordini press on regardless 1:18ème solido

Le profil est sensiblement le même sur les deux versions reproduites par Solido, et pourtant, chacune dégage un charme sensiblement différent !
La version classique se veut très typée années 70′ surtout dans ce coloris vert métallisé alors que la version Gordini Rallye se veut beaucoup plus “sportive” et très tape à l’œil.

La différence majeure est la déco, le moule est le même et les ajustements de portières sont juste, comme cité précédemment.
Le design de la déco de la version Gordini lui va à ravir et épouse ses lignes afin de la mettre au maximum en valeur et c’est réussi.
Le pavillon rouge contraste parfaitement avec le bleu et le blanc présent sur le reste de la carrosserie (et les plus chauvins d’entre nous diront que nous retrouvons notre cher drapeau).

Les nombreux sponsors sont présents et reprennent le design des logos d’époque.
Elf, Ferodo, Michelin ou encore Cibie et Tag Heuer, ils sont tous là !
Néanmoins certains détails changent entre les deux versions, comme par exemple, l’unique rétroviseur côté conducteur qui est remplacé sur la version compétition par deux petits rétroviseurs chromé.
La grille arrière de type fastback chromé sur la version classique, devient couleur carrosserie sur la version rallye ou encore les jantes qui sont ici bien spécifiques et arborent une monte de pneu légèrement plus large.
On peut aussi remarquer que le jonc chromé de bas de caisse a disparu sur la version rallye au profit d’une peinture noire anti-gravillon et l’adoption de bavette aux roues arrières.
De subtiles différences, mais mises bout-à-bout en fond un modèle complètement différent.

Renault 17 gordini press on regardless 1:18ème solido

A l’arrière de cette Renault 17 Gordini Rallye, pas d’énorme différence notable !

Les éléments esthétiques restent sensiblement les mêmes notamment le gros pare-chocs chromé.
Les petits feux sont eux légèrement différents et n’arborent pas la même teinte et la lunette du hayon perd son système de dégivrage.
En parlant du hayon, il se pare lui aussi de sponsors et le coffre de la version rallye abandonne l’inscription Renault 17 TL chromé pour un badge Renault 17 Gordini associé au sponsor ELF.
Un petit sticker F vient nous rappeler son pays de provenance (le rallye Press On Regardless se déroulant au USA, mieux vaut ne pas oublier d’où l’on vient).

Des différences simples, mais un résultat plus que satisfaisant.

Renault 17 gordini press on regardless 1:18ème solido

L’intérieur de cette Renault 17 Gordini affiche un look totalement différent de la version classique.
Solido a en effet mis le paquet niveau changement afin de correspondre au maximum à la version 1:1 qui se différenciait grandement de la version civile.

Planche de bord, sièges, arceau… La totale !
Cette version Gordini arbore donc un arceau cage complet afin de prévenir tout risque en cas de retournement et Solido l’a très bien reproduit.
Les gros sièges en velours au design spécifique de la version classique cèdent leur place à des petits baquets compétition pour assurer un maintien maximum au pilote et à son co-pilote.

Enfin l’un des changements majeur de cette version compétition, la planche de bord.
Adieux le tableau de bord avec ses différents compteurs ronds à effet bosselé et bonjour à un nouveau tableau de bord reprenant une instrumentation simplifiée et sûrement plus pratique pour le pilote.
Le volant deux branches laisse sa place à un volant à trois branche en aluminium perforé du plus bel effet et on peut même apercevoir coté passager le petit boîtier destiné au co-pilote afin de connaître la régularité de la voiture lors d’épreuve d’endurance.
Un changement radical avec un niveau de détails très poussé et un rendu superbe.

Renault 17 gordini press on regardless 1:18ème solido
Renault 17 gordini press on regardless 1:18ème solido

Mon point final :

Solido nous offre une fois encore une version compétition superbement choisie et des plus réussies !
Tantôt des modèles légendaires et cultes, mais aussi parfois des versions beaucoup moins mise en lumière, Solido sait faire le choix de la diversité et le prouve une fois encore avec cette superbe Renault 17 Gordini Rallye.

C’est une réalisation au look ravageur qui en ferait oublier la version classique un peu mémérisante et qui, si comme moi, vous possédez la version civile, viendra la compléter à merveille et apportera le petit plus tant les différences et les détails entre les deux versions, on été joliment travaillées par Solido.

C’est un modèle que je ne peux que vous recommander si vous êtes fan de rallyes, de compétitions, de voitures françaises ou tout simplement de versions atypiques.
Pour ma part, si je devrais faire un choix entre les deux, mon cœur craquerait plus facilement pour la Gordini, mais la ce n’est que mon choix personnel.

Etant en édition limitée, cette version devrait vite s’arracher donc si j’étais vous, je ne perdrais pas trop de temps.

Si cette version vous intéresse les amis, vous pouvez la retrouver sous la référence:

  • Renault 17 GORDINI Rallye Press On Regardless 1974 #12Solido – 1:18ème – Réf: S1803703

Quant à moi les amis, j’espère que cette présentation et ce comparatif vous aura plu et n’hésitez pas à me laisser vos impressions et je vous dit à très vite pour une nouvelle présentation.

loading spinner
Partagez l'article sur :
< ARTICLE précédent
L’été arrive bientôt mais Ottomobile dévoile déjà les modèles de la rentrée avec les nouveautés de Septembre.
ARTICLE Suivant >
La BMW M3 E30 ou la plus mythique des M3 pour les puristes ? – Présentation de cette version au 1:18ème par Solido

0 Votre Commentaire :

POSTEZ VOTRE RÉPONSE