15 49.0138 8.38624 1 1 3600 1 https://lesminisdemarc.fr 300 true 0
theme-sticky-logo-alt
Vw scirocco scala 1:18 ottomobile 1:18

Vw Scirocco Scala au 1:18ème par Ottomobile – Quand la petite Golf se fait rhabiller par des carrossier de renom. Présentation

La Vw Scirocco, le nom d’un vent chaud venu du Sahara qui à vrai dire n’a pas grand chose à voir avec ce petit coupé germanique au premier abord.
Et pourtant depuis les années 70′ elle a su s’imposer comme un petit coupé au style sportif qui fera fureur à travers l’Europe, peut être aussi grâce à ses éléments directement repris de la mythique Golf.
Encore aujourd’hui elle fait figure de référence surtout pour les youngtimers qui apprécie fortement les deux première générations.
Ottomobile nous propose donc la reproduction d’une des nombreuses séries spéciales dont elle aura eu droit durant sa carrière avec la VW Scirocco Scala MK2 au 1:18ème.
Présentation
.

Vw scirocco scala mk2 1:18 ottomobile

La voici donc cette très élégante série spéciale Scala, reproduite par Ottomobile au 1:18ème.
Une très élégante version du petit coupé allemand ici dans sa seconde génération qui eu un succès bien plus grand qu’espéré, car au départ série spéciale, elle restera au catalogue jusqu’à la fin de la carrière du Scirocco MK2.

Ottomobile devrait donc ravir les amateurs de Volkswagen avec cette reproduction soignée, qui saura attirer les regards dans une vitrine, car elle permet à ce petit coupé de sortir du lot.
Mais avant de la passer en revue plus en détails, pourquoi ne ferions nous pas un petit retour en arrière afin de nous pencher sur la genèse de ce modèle à la naissance un peu forcée et nous plonger un peu dans son historique.

Entre les années 60′ et 70′, Volkswagen était à un tournant de son histoire, la Coccinelle était dépassée depuis quelques temps déjà et il fallait se projeter dans une époque un peu plus moderne.
La succession de la Coccinelle devra donc être assurée par la mythique Vw Golf, pensée par Giugiaro.
Mais durant son développement Giugiaro su immédiatement que la plateforme de la Golf pourrait s’adapter parfaitement à d’autres projets, et bien évidemment un petit coupé.
Mais chez Volkswagen, la Golf était un pari énorme, qui, s’il n’était pas le bon, mènerait la firme à sa perte et personne ne voulais financer le supposé projet d’un coupé.

C’est à ce moment là que Giugiaro, ne voulant pas renoncer à son idée, contacta Mr Wilhelm Karmann, PDG de Karmann et déjà producteur du petit coupé Karmann Ghia pour le compte de Volkswagen, afin de lui proposer de travailler ensemble sur l’élaboration de ce nouveau coupé.
Après l’élaboration d’un premier prototype présenté au siège de la marque, ce fut le coup de foudre et un accord fut trouvé entre toutes les parties.
Volkswagen fournirait tous les éléments nécessaires provenant de la Golf et s’occuperaient de la commercialisation et du service après-vente, quant à Karmann, il financerait l’étude du modèle et assurerait sa production dans leur propre usine.

Salon de Genève 1974, première présentation de la Vw Scirocco MKI, et assez étonnamment elle fut dévoilée six mois avant la Golf, dont elle reprenait tous les éléments. Ce fut un succès immédiat auprès du public, car ce modèle rompait complètement les codes stylistiques de la marque avec un énorme changement, un moteur qui passait de l’arrière à l’avant et devenait donc par la même occasion une traction et non plus une propulsion.
De 1974 à 1981, c’est un peu plus de 500.000 unités qui seront écoulées avec en 1981 l’arrivée du Scirocco MK2.

En mars 81′, c’est donc une toute nouvelle mouture du Scirocco qui fait son apparition près de deux ans avant la Golf 2.
Elle reprend donc les éléments technique de la Golf 1 tout en améliorant considérablement son aérodynamique.
Le style devient moins anguleux et l’espace intérieur et retravaillé. Dès son lancement, elle offre une large palette de finitions et de motorisations.

Bon nombre de séries spéciales firent leur apparition comme par exemple la Scala qui au début devait être une série spéciale et finira par devenir un modèle à part entière qui restera au catalogue jusqu’en 91′, elle se caractérisait par plusieurs motorisations catalysées ou non mais la plus intéressante restant la version 1.8L 16V de 129ch, un intérieur en concordance avec les quatre teintes carrosserie disponible (Blanc Alpin, Rouge Paprika, Bleu Hélios et Gris Saphir) des badges spécifiques “Scala”, des feux arrières arborant des liserés blanc, un ordinateur de bord de série ou encore une antenne de toit réservée à la version 16V.
La Scirocco MK2 restera au catalogue jusqu’en 1992 et s’écoulera à près de 300.000 unités, ce qui fait un peu plus de 800.000 modèles vendus, premières et secondes générations confondues, un chiffre relativement important pour ce segment.

Quelques années plus tard, ce fut l’arrivée de la Vw Corrado, mais la Scirocco fit un come-back en 2008 et restera au catalogue jusqu’en 2016 avec une troisième génération bien plus moderne, mais nous reviendrons sur ces deux modèles dans d’autres présentations, revenons en maintenant à notre Scala MK2 au 1:18ème.

Vw scirocco scala mk2 1:18 ottomobile

C’est donc dans une très atypique mais très attirante série spéciale du nom de Scala, qu’Ottomobile a décidé de reproduire la Vw Scirocco de seconde génération.
Cette fameuse série spéciale disposait de quatre coloris différents et Otto s’est donc arrêté sur le Blanc Alpin, un choix qui pourrait paraître simple, mais au final très judicieux tant le rendu est élégant.

La teinte de carrosserie est belle et sans défaut apparent, et les proportions semblent correctes et fidèles à la voiture échelle 1.
Sur cette version spécifique, on retrouve le kit carrosserie complet composé de bas de caisses, d’élargisseurs d’ailes, ou encore les pare-chocs, entièrement peints de la même couleur que le reste de la carrosserie et de nombreux autres détails spécifique que nous allons passer en revu plus en détail.

Vw scirocco scala mk2 1:18 ottomobile

La ligne générale du Scirocco de seconde génération est assez sportive avec son long capot et son arrière trapu, mais dans cette version spécifique, je trouve que la configuration est très élégante et Otto a parfaitement su le retranscrire.

La face avant est réaliste avec un changement majeur par rapport à la première génération, une face avant avec une plus petite grille et deux gros blocs optiques rectangulaires, abritant deux parties bien distinctes plus la partie des clignotants, contrairement à la première génération qui arborait deux doubles optiques ronds.
Les phares sont fins et réalistes et la petite grille arbore le badge VW ainsi qu’un petit badge 16V indiquant qu’elle est dotée du 1.8L de 129ch.
Le grand pare-brise en position plutôt inclinée est bien reproduit et c’est important, car n’oublions pas qu’un énorme travail avait été fait en soufflerie pour optimiser au maximum l’aérodynamique.

Vw scirocco scala mk2 1:18 ottomobile

Le profil est plutôt élancé, et de nombreux petits détails sont présent.
La Vw Scirocco était un coupé qui, contrairement à certaines rivales, disposait de grandes surfaces vitrées qui permettait un meilleur confort de vision, mais également plus de luminosité, et la présence de ces grands vitrages est toujours un plus, car bien que sans ouvrants, nous voulons toujours pouvoir apprécier l’intérieur sans se tordre le cou.

On retrouve la fameuse baguette qui court le long de la ligne de profil et un petit badge “Scala” se trouve sur le pied milieu, juste à coté des portières.
Les coques de rétroviseurs ainsi que les jantes sont également dans la même teinte Blanc Alpin et les parties saillantes des jantes sont couleur aluminium.
Les poignées de portières sont finement reproduites et sont, reprise de sa grande sœur, la Golf.
Sur le toit, on retrouve la grande antenne de radio et je ne sais pas pour vous, mais bien que très élégante, cette configuration devait être une horreur niveau nettoyage tant on sait les voitures blanches salissantes.

Vw scirocco scala mk2 1:18 ottomobile

La face arrière également assez atypique avec son hayon très incliné et son aileron à la forme bien spéciale, laissant passer le flux d’air autant au-dessous, qu’au-dessus, car il est fixé sur les côtés et non pas par sa base, comme sur la plupart des voitures.
La Scirocco disposait également d’un essuie-glace arrière qui a l’arrêt, était en position verticale et un peu décentré, je suppose donc que la visibilité arrière pour le conducteur ne devait pas être géniale, mais Otto à bien su reproduire ces petites spécificités.

Autre spécificité de la version Scala, des feux arrières décorés de très fin liseré blanc rappelant la couleur carrosserie, un petit détail bien sympathique, mais qui n’était pas homologué dans tous les pays ou elle était vendue, dommage.
On retrouve également les logos reprenant le design de ceux d’époque avec, comme à l’avant, le logo 16V qui lui est le seul peint en rouge, un clin d’œil au coté sportif de cette version.

Vw scirocco scala mk2 1:18 ottomobile

L’intérieur de cette Scirocco Scala est réellement très beau avec une sellerie entièrement blanche et noire avec des parties reprenant un design à carreaux dans les parties centrales des dossiers et des assisses, mais aussi des panneaux de portières qui inclus également une partie centrale blanche.
Une sublime configuration parfaitement reproduite par Ottomobile que l’on pouvait retrouver également dans certains intérieurs des versions GTI de fin de carrière et qui venait rehausser des intérieurs plutôt austères de l’époque.

Les amateurs de Golf ne seront pas dépaysé avec un volant repris de la Golf de seconde génération et une instrumentation identique elle aussi (compteurs, compte tour, commodos de clignotant et d’essuie-glaces..), le petit pommeau de levier de vitesse ainsi que la console centrale sont plutôt réalistes et coté passager on peu apercevoir le petit logo 16V sur la planche de bord.

Vw scirocco scala mk2 1:18 ottomobile
Vw scirocco scala mk2 1:18 ottomobile

Mon avis final:

Encore une fois une très belle reproduction de la part d’Ottomobile qui nous offre là, une nouvelle reproduction de la Vw Scirocco MK2 cette fois-ci dans une édition spéciale très peu courante et qui viendra parfaitement compléter les autres versions déjà reproduites.

C’est une miniature que je vous recommande vivement tant pour sa qualité de finition que pour son look, définitivement plus élégant qu’une version sport “classique” mais qui viendra parfaitement compléter votre collection Volkswagen ou qui pourrait également parfaitement se fondre dans une belle collection de youngtimer.
Après près de trois versions différentes de la Scirocco Mk2, une reproduction de la première génération ou de la version Mk3 serait peut-être une bonne chose.

Si cette miniature vous intéresse, vous pouvez la retrouver sous la référence:

  • Vw Scirocco Mk2 Scala – 1:18ème – Ottomobile – Réf: OT845

Quant à moi les amis, j’espère que cette présentation vous a plu et je vous dit à très vite pour découvrir de nouveaux modèles ensemble.

loading spinner
Partagez l'article sur :
< ARTICLE précédent
Les nouveautés Ottomobile de Janvier 2021 enfin dévoilées.
ARTICLE Suivant >
Après celle de Janvier, c’est au tour des nouveautés Ottomobile de Février 2021 de se dévoiler.

0 Votre Commentaire :

POSTEZ VOTRE RÉPONSE