15 49.0138 8.38624 1 1 3600 1 https://lesminisdemarc.fr 300 true 0
theme-sticky-logo-alt
Ford fiesta xr2 mk1 1:18 ottomobile

La Ford Fiesta XR2 MKI au 1:18ème – La première d’une longue lignée de Fiesta au tempérament de feu. Présentation

Après une première version il y a quelques mois déjà de la petite Fiesta XR2, c’est une seconde version dans un très beau coloris “Sunburst Red” qui vient donc de faire son arrivée chez Ottomobile au 1:18ème.
Cette fois-ci dans un coloris à mon sens plus sportif et qui lui va bien mieux, il est donc temps de vous la présenter et de passer en revu l’historique de ce modèle clé de la gamme Ford, et qui, 43ans après son lancement, se trouve toujours au catalogue de Ford et reste l’une des citadines les plus vendue en Europe.
Présentation.

Ford fiesta xr2 mk1 1:18 ottomobile

Nous voici donc en présence de la seconde reproduction de la petite Ford Fiesta XR2 MKI au 1:18ème par Ottomobile.
Après une première version dans un coloris noir, c’est aujourd’hui une sublime version SunBurst Red qui vient s’ajouter à la collection, l’une des premières bombinettes de la marque Ford qui cherche à l’époque à mettre des bâtons dans les roues de son rival VW avec sa Golf GTI.

Une sublime réalisation encore une fois très soignée et comme à l’accoutumé chez Otto, des véhicules qui ne sont pas choisi par hasard, mais qui répondent principalement aux attentes des collectionneurs et également, toujours des modèles à l’historique très intéressants.
Mais avant de passer en revue notre 1:18ème faisons un petit point sur l’historique passionnant de cette petite sportive.

La Ford Fiesta, une Ford oui, mais bien loin des stéréotypes et de l’image de la firme de Dearborn, ville bien américaine ou se trouve le siège de la Ford Motors Compagny, ou une Ford se doit d’être une propulsion, en général dotée d’un gros V8 et consommant la moitié du pétrole du Texas.

Ici, nous sommes en présence de tout l’inverse, puisque la Fiesta est née suite aux préoccupations grandissante des dirigeants de Ford Europe, qui au milieu des années 70′, bien qu’ayant de très bons chiffres de ventes dans chaque pays, voit la tendance changer.
La dernière née, l’Escort, présente de bons résultats de ventes mais la mode des citadines est en pleine explosion et de plus en plus de foyers européens souhaitent se doter d’une seconde voiture de petite taille et Ford n’a rien au catalogue à leur proposer.

Au siège de Ford, l’idée d’une petite voiture est risible, personne ne veut en entendre parler car du point de vue US de la chose, ce serait une perte de temps et d’argent.
Mais c’était sans compter sur un voyage de Mr Henry Ford II et son épouse qui partirent passer leur vacance en Italie, ou ils se virent proposer à leur arrivée à l’aéroport une fameuse Fiat 127 en tant que voiture de location.
Après quelques jours, Mr Ford fut épaté par la praticité, mais aussi le sens pratique de cette petite voiture et rentra avec la ferme intention d’étudier la question.

Après des mois d’études de marchés, le résultat était sans appel, les Européens citadins veulent une voiture économique, pratique, maniable, avec un faible coût d’entretien et surtout avec un hayon !
Ford avait donc besoin d’une toute nouvelle usine sur le territoire européen, car celles déjà existantes n’étaient pas équipées pour produire des véhicules à traction avant et surtout, les dirigeants de Ford voulaient une usine dédiée a ce projet “Bobcat” (nom donné à la futur Fiesta) afin d’en produire des milliers par an afin d’être rentable.
Le choix se portera sur l’Espagne afin d’implanter l’usine.

Pour réduire les coûts au maximum, Ford fit démonter et étudier en profondeur chaque modèle de la concurrence, mais la Fiat 127 restera l’inspiratrice principale.
En 1976, sort la première Fiesta et moins de 3ans plus tard la millionième sort des chaînes de production. Un véritable succès mondial encore aujourd’hui et surtout la première voiture pensée “globalement” par Ford afin d’être commercialisée au final non pas seulement en Europe mais également aux USA ou elle rencontreras là bas aussi, un véritable succès.

La version XR2 fit son apparition en 1981, après un léger restylage de la MKI, et elle s’inscrit comme une concurrente directe de la Golf GTI.
L’idée est simple, récupérer le 4 cylindres Kent 1.6L de 84ch de sa grande sœur Escort, pour le placer dans une petite Fiesta qui ne pèse que 800kg.
Son carburateur double corps Weber lui permet de franchir le 0-100km/h en tout juste 10sec, mais le châssis reste basique et elle ne dispose que des freins avant à disques, mais tambours à l’arrière.
Niveau look, elle se dote de jantes en aluminium de 13 pouces, d’élargisseurs d’ailes et d’un petit béquet arrière, mais encore des longue portés à l’avant et de sièges sport ou du toit ouvrant en option.
Cette petite Fiesta XR2 au tempérament de karting ne sera pas vraiment à la hauteur de la concurrence, mais l’arrivée de la seconde génération en 1983 rebattra les cartes !

Mais revenons maintenant à notre 1:18ème.

Ford fiesta xr2 mk1 1:18 ottomobile

Nous voici donc en présence d’une seconde version reprenant le même moule que la première version de la petite Fiesta XR2 qui était noire avec des bandes rouges.
Comme cité précédemment, je trouve qu’aussi réussite était la première version, je préfère nettement ce coloris qui lui va, à mon goût beaucoup mieux et Ottomobile a su rester fidèle à ce que l’on peut s’attendre.

Les proportions et l’aspect général sont très réussis comparé au modèle échelle 1.
On retrouve les grandes surfaces vitrées qui étaient un gros atout, car supprimant quasi tous les angles morts.
La peinture est belle et sans défauts et le rendu en extérieur est juste sublime.
Petit détail que j’adore, le toit ouvrant, à l’époque une des rares options disponible, est bien représenté et quand on le compare avec le reste des vitrages, on remarque qu’Otto a pris le soin de le reproduire avec un effet légèrement teinté, un petit détail très réaliste qui apporte un plus !

Passons en détails chaque partie.

Ford fiesta xr2 mk1 1:18 ottomobile

A l’avant, cette petite Ford se pare des atouts qui la différencie immédiatement d’une version classique.
Le petit capot moteur a droit à un bosselage spécifique, un kit carrosserie destiné uniquement à la version XR2 est présent et se compose d’élargisseurs de voie en plastique ainsi que d’une petite jupe à l’avant qui est plutôt fidèlement reproduite.

Le nouveau pare-chocs intègre les petits clignotants avant ainsi que des petits butoirs. Sur ce même pare-chocs, sont montés les feux longues portés de séries sur cette version “sport” et qui rappelle immédiatement les versions rallye, un détail tout simple, mais qui rajoute à son look sportif.
Le grand pare brise est bien en place et on retrouve sur l’aile conducteur, une seconde option de l’époque pour cette Fiesta, l’antenne de radio électrique !
Et sans oublier évidemment le soin apporté à la petite calandre, ainsi qu’au logo Ford.

Ford fiesta xr2 mk1 1:18 ottomobile

Le profil est réaliste, on retrouve bien ce sentiment de toute petite voiture, une petite citadine qui peut se faufiler partout, mais également se montrer rageuse quand il le faut.

Les parties vitrées représentent une grande partie du profil, sur les flancs on retrouve les sérigraphies spécifique à la version XR2 et qui se compose d’un bandeau noir parcourant toute la voiture (et qui était rouge sur la version noire) ainsi que d’une découpe dans la sérigraphie sur les ailes, indiquant le pédigré de cette petite Fiesta, XR2.
On peut également remarquer le tour de force de Ford, qui est ici parfaitement reproduit par Otto, pour limiter les coûts, mais malgré tout garder ce look sportif, au lieu de rajouter un bas de caisse en plus, Ford a seulement ajouté des élargisseurs d’ailes et pour ce qui est des bas de caisse, rajouté un trompe l’œil également en sérigraphie qui crée l’illusion d’un bas de caisse en plus alors qu’il n’en est rien, une petite ruse, qui de loin fonctionne parfaitement.

Nous retrouvons également les petits rétroviseurs couleur carrosserie, et les poignées de portières sont finement reproduites.
Coté conducteur, on retrouve le bouchon de remplissage du réservoir, et on peut noter la finesse des petites jantes 13 pouces réservées à cette version.
Le jeu du rouge et des détails noirs se marie parfaitement à mon goût.

Ford fiesta xr2 mk1 1:18 ottomobile

L’arrière dispose également de petits atouts qui rajoute à son côté sportif.
Tout d’abord le becquet qui court le long du hayon est joliment reproduit et intègre une petite découpe afin de laisser la serrure de coffre accessible.
La grande lunette arrière dispose de son propre essuie-glace et le détail est poussé jusqu’à la reproduction du petit gicleur de lave-vitre !

Les petits feux arrière sont parfaitement reproduit et petit détail sympathique, pas de feux de recul ! Celui-ci est déporté et il se trouve en partie basse, sous le pare-chocs en partie centrale.
Le pare-chocs en plusieurs parties est comme à l’avant réaliste et dispose de deux gros butoirs ainsi que de l’éclairage de plaque intégré.
Les logos Ford et Fiesta XR2 sont très bien retranscrits et en partie basse l’échappement se termine en une jolie petite sortie sport du plus bel effet.

Ford fiesta xr2 mk1 1:18 ottomobile

L’intérieur est ce qu’il y a de plus simple ! Pas de fioritures, mais un intérieur simple et efficace sans oublier robuste.
On retrouve le petit volant à deux branches avec son logo Ford au centre.
L’instrumentation est elle aussi limitée à son strict minimum avec un tableau de bord a trois cadrans, vitesse, compte tours et niveau essence + température.

On retrouve également la sellerie grise à rayures et les différents éléments typiques de cette petite Fiesta, grands rangements, plage arrière compartimentée ou encore toutes les commandes du système de chauffage.
Le petit toit ouvrant, en plus d’ajouter un charme indéniable, apporte encore plus de luminosité afin de profiter des détails intérieurs.

Ford fiesta xr2 mk1 1:18 ottomobile
Ford fiesta xr2 mk1 1:18 ottomobile
Ford fiesta xr2 mk1 1:18 ottomobile

Mon point final:

Une très belle seconde reproduction de la petite Ford Fiesta XR2 au 1:18ème par Ottomobile !
J’en entends déjà certains ronchonner sur le fait qu’elle soit déjà sortie dans un premier coloris, mais pour moi, c’est l’exemple même d’une bonne chose, un modèle peut parfois sortir dans plusieurs coloris afin de ravir le plus grand nombre, et c’est le cas ici avec cette reproduction soignée de cette petite bombinette.

Elle s’aura parfaitement trouver sa place chez les collectionneurs de la marque Ford, mais aussi chez les amateurs de petites sportives ou de youngtimers.
Une version que l’on voit très rarement, aussi bien sur nos routes qu’en miniatures et que je vous recommande vivement car pour moi elle est d’ores et déjà collector.

Si cette miniature vous intéresse les amis, vous pouvez la retrouver sous la référence:

  • Ford Fiesta XR2 (sunburn red) – Ottomobile – 1:18ème – Réf: OT848

Quant à nous, nous nous retrouverons très vite pour une nouvelle présentation.

loading spinner
Partagez l'article sur :
< ARTICLE précédent
Deux versions de la Bugatti Atlantic 57SC au 1:43ème chez Autoart en 2021 !
ARTICLE Suivant >
La Bugatti Atlantic 57SC par Solido au 1:18ème – L’expression même de l’élégance, présentation

0 Votre Commentaire :