15 49.0138 8.38624 1 1 3600 1 https://lesminisdemarc.fr 300 true 0
theme-sticky-logo-alt
Mercedes 560sec amg widebody 1:18ème ottomobile

L’imposante Mercedes 560 SEC AMG fait son retour dans un nouveau coloris chez Ottomobile – Présentation de cet imposant coupé

La W126, modèle iconique de la firme à l’étoile, a connu son heure de gloire et reste encore aujourd’hui un modèle très convoité qui connu sa version coupé sous la dénomination C126.
Alors que dire de la très exotique version AMG Widebody, véritable paquebot survitaminé, passé entre les mains du sorcier AMG qui était encore à l’époque, une division externe à l’entité Mercedes-Benz.
C’est donc dans un nouveau coloris rouge que l’imposant coupé Mercedes 560sec AMG fait son retour chez Ottomobile après une version full black il y a quelques mois de cela.
L’occasion de la découvrir plus en détails et de revenir sur l’historique de ce modèle rare et convoité.
Présentation.

Mercedes 560sec amg widebody 1:18ème ottomobile

Après la version full black, voici le retour de la Mercedes 560sec AMG Widebody dans un coloris rouge chez nos amis d’Ottomobile.

Les années 80′ regorgent de modèles au look plus que discutable, mais également de véritables modèles iconiques.
La Mercedes 560 fait partie de ces modèles longtemps mal aimé, mais qui a fini, depuis quelque temps déjà par retrouver ses lettres de noblesse auprès d’un public jeune et moins jeune.

La très exclusive version 560sec préparée par nos amis d’AMG se pose en véritable rareté puisque une cinquantaine d’exemplaires seulement sortirent officiellement des chaînes de montage du préparateur, alors que d’autres sont des kits vendu par AMG et monté plus tard en dehors des ateliers AMG.

C’est donc un modèle iconique qui fait son retour et que vous aviez déjà pu apercevoir sur le blog, mais au 1:43ème et reproduite par Solido.
Aujourd’hui, nous allons nous attarder sur la version 1:18ème reproduite par Otto, mais avant de la découvrir plus en détails, revenons en quelques lignes sur l’historique de ce coupé au look d’armoire à glace.

SEC ou Sonderklasse Einsprintzung Coupé, voici la dénomination officielle de l’imposant coupé dérivé de la luxueuse berline Classe S.

Basé sur le châssis de la berline W126, le coupé SEC fit son apparition au Salon de Francfort 1981.
Remplaçante de la mal aimée SLS (version allongée et fermée de la mythique SL), le coupé SEC fut pensée et dessiné par Bruno Sacco, directeur du design de la firme à l’étoile de 1975 jusqu’à 1999.

Elle s’impose comme une version très haut de gamme, véritable fleuron de la marque et destinée à une clientèle désireuse de mettre en avant leur statut social tout en faisant dans la discrétion et l’élégance.
Contrairement à ses consœurs SL et SLS, aucun six cylindres en ligne de mire, mais uniquement des V8 qui connaîtrons différentes cylindrées et puissance selon les marchés visés.

Les deux premières versions seront donc les 380 et 500 SEC qui développaient respectivement 204 et 231ch, ce qui est peu pour des moteurs aussi imposants.
Il faudra attendre 1985 pour que Mercedes ne propose une version 560sec développant 300ch et atteignant sans sourciller les 250km/h !

Mais la version qui nous intéresse le plus date d’une époque où Mercedes ne disposait pas de son propre département “sport”, AMG était dans les années 80′, une entité propre mais spécialisée dans les modèles de la marque à l’étoile.
C’est en 1984 qu’AMG s’est intéressé au coupé SEC en dotant certaines 500sec de nouvelles culasses à quatre soupapes par cylindre faisant passer la puissance de 231 à 300ch !

C’est en 1989 que la version la plus extrême de la SEC vit le jour, et toujours grâce à AMG qui dévoila la 560sec AMG Widebody !

Une version extrême, ou le moteur V8 s’est vu poussé à 6.0l de cylindrée afin de développer une puissance totale de 385ch le tout lui permettant d’abattre le 0-100km/h en moins de six secondes !
Des performances plus qu’honorable pour un coupé de ce gabarit.

Cette version spécifique “WideBody” se caractérisait également, comme son nom l’indique, par un kit carrosserie large, spécifique, et entièrement pensé par AMG.
Son look se voyait entièrement revu, plus musclé, elle améliorait également son aérodynamique.
Nouveau freinage et suspensions renforcées faisaient également partie du package, ainsi qu’un habitacle revu avec une sellerie Recaro entièrement en cuir, de vrais inserts en ronce de noyer ou encore un volant et des seuils de portières spécifiques.

Il fallait débourser l’équivalent de plus de 160.000eu à l’époque pour se payer une telle voiture !
Un prix justifié au vu du travail d’orfèvre, mais également de la rareté, car seulement une cinquantaine d’exemplaires sortirent des ateliers AMG.

Elle est aujourd’hui encore très recherchée ainsi que les quelques kits officiels AMG.

Mais revenons maintenant à notre 1:18ème.

Mercedes 560sec amg widebody 1:18ème ottomobile

Quel plaisir de retrouver la Mercedes 560sec AMG Widebody au 1:18ème !

Après m’être laissé tenter par la version 1:43ème chez Solido, voici que la version 1:18ème rejoint également la collection.

Cette version, reproduite par Ottomobile, est la troisième que la firme propose.
En effet, après une version grise anthracite et la fameuse version “full black”, c’est au tour de cette version assez tape à l’œil de faire son arrivée dans le coloris “Signal Red 568“.

Le moule est donc connu et des plus qualitatifs.
Assez finement réalisée et reproduite, on retrouve de nombreux détails et la peinture rouge est belle et proprement appliquée.
La garde au sol et les proportions sont assez fidèles et le rendu global très agréable à l’œil, même s’il faut l’avouer, cette version full red ne plaira pas à tout le monde.

Pour ma part, c’est une très bonne première impression !

Mercedes 560sec amg widebody 1:18ème ottomobile

L’imposante face avant de la 560sec est loin de passer inaperçue, et dotant plus dans cette version AMG.

On retrouve le long capot nervuré renfermant l’énorme bloc V8 et qui n’est pas surmonté de la fameuse étoile en relief, mais d’un simple badge plat, signature des coupés de la firme.

L’imposante grille de calandre se pare d’un logo Mercedes reprenant le coloris carrosserie et on retrouve les optiques de phare toujours aussi finement réalisées.
On retrouve le comble du luxe de l’époque, des mini essuie-glaces pour les phares, et eux aussi peint couleur carrosserie.

Enfin, premier élément du kit Widebody, le pare-chocs avant spécifique, qui est siglé AMG sur la lame avant et dispose de grille d’aération pour maximiser le flux d’air entrant dans le moteur, ainsi que les antibrouillards, parfaitement intégrés.

Mercedes 560sec amg widebody 1:18ème ottomobile
Mercedes 560sec amg widebody 1:18ème ottomobile

La vue de face en impose déjà de par la largeur de la bête, mais les vues de profil vous rappelle que malgré sa dénomination de coupé, ses dimensions restent quasi-équivalente à la version berline qui aurait perdu deux portières.

Cette 560sec AMG est longue et imposante.
Les équipes d’Otto ont parfaitement su retranscrire cette sensation de grosse voiture aux épaules larges et bodybuildées, notamment ici avec le kit widebody qui lui offre des baguettes entièrement couleurs carrosserie et des passages de roues élargies ainsi que des bas de caisse spécifique.

Les rétroviseurs au look cubique sont joliment reproduits et eux aussi, couleur carrosserie et j’apprécie le détail des vitrages, avec une jointure entre les deux vitres quasi parfaite, afin de parfaitement retranscrire le style des portières sans montants.

Les ailes larges sont joliment travaillées et la peinture sans le moindre défaut.
On retrouve également les poignées ou encore l’emplacement de la trappe de réservoir.

Enfin, les jantes à déport spécifiques AMG, en deux parties, sont finement réalisées avec leur partie en alu et la partie centrale couleur carrosserie.
Elles arborent bien évidemment l’étoile, logo de la firme depuis toujours, mais également l’inscription AMG en toute lettre.

Mercedes 560sec amg widebody 1:18ème ottomobile

La poupe de cette 560sec ressemble aux autres Mercedes de la gamme de cette époque.

Feux rectangulaires à effet rainuré, malle imposante et petite antenne de radio escamotable électriquement, les amateurs n’étaient pas dérouté.
Cette version AMG ne dispose que de peu de changement au niveau de la poupe.

On retrouve ici aussi un pare-chocs spécifique et entièrement couleur carrosserie ainsi qu’un badge AMG.
Un discret becquet prend place sur la malle et on retrouve aussi une imposante double sortie d’échappement afin de profiter de la mélodie du V8.

Mercedes 560sec amg widebody 1:18ème ottomobile

Quant à l’habitacle, il mêle élégamment sportivité et luxe non-ostentatoire.

On retrouve une superbe sellerie entièrement recouverte de cuir noir et des inserts en ronce de noyer sur le tableau de bord, la console centrale, les panneaux de portières, et même sur le sélecteur de boite de vitesse.

Entre les sièges conducteurs et passagers, on retrouve l’accoudoir repliable et sur la planche de bord, on retrouve l’instrumentation à fond blanc spécifique aux préparations AMG, sans oublier le volant à quatre branches, lui aussi réservé a cette version.

Mon avis final:

Une troisième version de la Mercedes 560sec AMG par Ottomobile qui reste sur les mêmes standards de qualité, mais dans un coloris flashy, plus déluré et qui viendra ajouter du peps dans une collection !

La peinture est belle et sans le moindre défaut, les détails sont de qualité et plaisant à l’œil et cette version “Signal Red” sort définitivement du lot.

Je ne peux donc que la recommander aux nombreux amateurs de la firme à l’étoile ainsi qu’aux passionnés du préparateur AMG qui trouveront avec ce modèle, une voiture au look inimitable et à la qualité de finition exemplaire.

Si cette miniature vous intéresse les amis, vous pouvez la retrouver sous la référence:

  • Mercedes 560 SEC AMG WidebodyOttomobile – 1:18ème – Réf: OT995

Quant à moi les amis, j’espère que cette présentation dans un décor inédit vous aura plu, et nous nous retrouveront dès la semaine prochaine pour une nouvelle présentation.

loading spinner
Partagez l'article sur :
< ARTICLE précédent
Mauvaise nouvelle les amis..
ARTICLE Suivant >
La “nouvelle” Alpine A110s se dévoile chez Solido au 1:18ème et munie de pack aéro svp ! – Présentation

0 Votre Commentaire :

POSTEZ VOTRE RÉPONSE