15 49.0138 8.38624 1 1 3600 1 https://lesminisdemarc.fr 300 true 0
theme-sticky-logo-alt
Citroen traction 11b 1:18ème solido

Restons dans l’élégance à la française avec la Citroën Traction 11b au 1:18ème par Solido – Présentation.

Classique parmi les classiques, la Citroën Traction est un véritable mythe de l’automobile Française.
Née dans les années 30′, elle marquera son époque par son aérodynamisme et son nombre d’innovations, mais également par sa tenue de route qui la rendra plus que populaire.
Véritable star dans les deux camps durant la guerre, elle sera autant appréciée de la “Kommandantur” que par les forces françaises de l’intérieur (FFI) qui en feront un véritable symbole de la libération et sa carrière continuera jusqu’à l’apparition de la DS.
Solido nous offre donc une “nouvelle” version, ou du moins un nouveau coloris en édition limitée de la Traction 11b.
L’occasion de la découvrir ou redécouvrir ensemble, mais aussi de revenir sur cette miniature attachante qui est sûrement l’un des derniers “anciens” moules présent au catalogue.
Alors attachez votre ceinture les amis et partons à la découverte de ce modèle iconique.
Présentation.

Citroen traction 11b 1:18ème solido

Comme promis la semaine dernière, nous nous retrouvons donc cette semaine les amis avec un nouveau monument de l’automobile française, la Citroën Traction.

Issue du catalogue 2022 de Solido, c’est donc un tout nouveau coloris bi tons, qui fait son arrivé en bleu et noir sur cette version 11b.
Mais bien que ce soit un nouveau coloris, c’est un moule bien connu puisque nous sommes toujours sur le même moule, présentant quatre ouvrants (ce qui prouve son ancienneté) et qui est sûrement, l’un des derniers anciens moules à ne pas avoir été encore renouvelé.
Alors cette reproduction est-elle toujours à la hauteur ?

C’est ce que nous allons vérifier ensemble, mais avant cela, nous allons bien évidemment nous replonger dans l’historique passionnant de ce pilier de l’automobile française, autant appréciée pendant la guerre, que par les gangsters appréciant son style très américaine des années 30′ ainsi que ses performances, mais faisant également l’unanimité chez les chefs d’états de l’époque.

Citroen traction 11b 1:18ème solido

C’est donc le 18 Avril 1934 que la Citroën Traction est présentée au public.

Originellement nommée simplement Citroën 7 en référence à ses 7cv fiscaux, elle sera très vite rebaptisée “Traction” en référence à l’une des innovations majeure de cette toute nouvelle automobile, ce n’est plus une propulsion, mais une Traction avant.

Pour André Citroën, 1934 est une année décisive puisque la situation de son entreprise, la firme Citroën, est catastrophique.
La dernière née, la Rosalie, se vend plutôt bien, mais André Citroën le sait, elle ne sauvera pas l’entreprise dont les finances sont au plus mal.
L’innovation est donc la clé et il faut pour Citroën se réinventer et lancer un modèle entièrement nouveau ne reprenant aucun ancien élément.
Ce sera la Traction.

Dès son apparition, la Traction va immédiatement retenir l’attention du public.
Déjà de par son design, nouveau pour l’époque et qui s’inspire d’un mouvement né aux USA, le “Streamline“, se caractérisant par des formes très aérodynamiques pour l’époque et un design très pur.
La ligne moderne est signée du célèbre designer Flaminio Bertoni, qui sera également le père quelque temps plus tard de la 2cv ou encore de la mythique DS.

L’urgence due à la situation financière de l’entreprise fait que la conception de la Traction se fera en seulement 18 mois ! Une broutille pour un modèle entièrement nouveau et qui ne permettra pas de la tester suffisamment avant son lancement.
Les premiers clients paieront donc les pots cassés avec de nombreux accidents dus à l’absence de fiabilité.
Les cardans avant casses et entraînent la perte des roues, la toute nouvelle caisse monocoque faite d’un seul tenant n’était pas assez résistante sur les premiers exemplaires et venait à se “déchirer” au niveau des soudures du pavillon ou encore de nombreux problèmes de moteur et boite de vitesse.
Autant dire que les retours en garantie par les clients étaient nombreux et le SAV complètement dépassé par l’ampleur de la tâche.

Lancée en 1934, les ingénieurs de Citroën n’auront de cesse d’améliorer leur copie en étendant la gamme ainsi qu’en fiabilisant les versions.
Moteur quatre cylindres pour les versions 7 allant jusqu’à 46ch ainsi que des versions 11 puis 15cv fiscaux !
Sans oublier les prototypes de versions 22cv, dont le moteur été en réalité deux moteurs 11cv accouplé et disposé en V.
La Traction deviendra réellement fiable à partir de 1936 et son succès ne se démentira pas, mais malgré tout, Citroën déposera le bilan et sera repris par Michelin.

La Traction connaîtra la Seconde Guerre Mondiale, qui stoppera sa production pour quelques années, mais elle sera immédiatement adoptée autant du côté de l’armée française, que de l’armée allemande.
Elle parcourra toutes les zones occupées et sera un véhicule emblématique de la résistance avec les grandes lettres FFI peintes sur les portières, sans oublier des versions gazogènes qui permettront de continuer à se déplacer même lors de pénurie de carburant.
A la libération, elle sera rapidement adoptée par de nombreux gangsters pour sa rapidité et sa maniabilité hors pair.

Une fois la paix revenue, sa production reprendra avec en 1952, la présentation au Salon de l’Automobile de Paris d’une toute nouvelle version à malle arrière carré.
En 1955, c’est la présentation de la fameuse Citroën DS, celle qui signera l’arrêt de mort de la Traction.
Les deux modèles seront conjointement présents au catalogue jusqu’en 1957 le temps de fiabiliser la DS (qui ironiquement, connaîtra les mêmes problèmes de fiabilité que la Traction à son lancement) et qui restera une bonne affaire pour bon nombre de ménage, car le restylage de 52′ était toujours très apprécié et également, car une Traction neuve était proposée au prix de 600.000frs, contre quasi 950.000frs pour une DS, certes bien plus moderne mais inabordable pour beaucoup.

En 1957, la Traction tire officiellement sa révérence avec un dernier exemplaire de 11 Familiale qui sortira de l’usine du quai de Javel.
Après 23ans de carrière et un peu plus de 750.000 exemplaires écoulés, elle aura définitivement marqué le paysage français et européen et elle aura même su rester populaire pendant et après la guerre.

Mais revenons maintenant à notre 1:18ème.

Citroen traction 11b 1:18ème solido

Aussi bizarre que ça puisse paraître, je n’ai jamais eu de Citroën Traction au 1:18ème !

C’est maintenant chose faite avec l’arrivée de cette très belle version 11b par Solido, dans ce nouveau coloris bi tons associant une carrosserie bleue et des ailes noires, lui donnant un look très “mafia” ou voiture de gangster des années 30′.
Une “nouvelle” version issue du catalogue 2022 et pourtant, premier indice et pas des moindres, elle dispose de quatre ouvrants !

Rien d’étonnant puisque si je ne dis pas de bêtises, c’est l’un des derniers “anciens” moules présent au catalogue, puisque tous ont été retravaillés ou modifiés (nouvelle 2cv et 4cv, et même une toute nouvelle version du HY).
Alors la question se pose ? Est-elle encore à la hauteur ?.. Et bien j’ai envie de dire oui et non, tout dépend si l’on est adepte des productions Solido moderne ou pas et j’approfondirais ma pensée tout au long de cette présentation, car oui, au premier abord elle est superbe, mais les afficionados de Solido comme moi remarqueront quelques petits soucis.

Hormis cela, ma première impression reste très bonne !
Le bi-tons bleu et noir lui va à ravir et la peinture est réellement belle est sans le moindre défaut.
Les détails en pièces rapportés sont de la partie et ils sont plutôt bien exécutés et l’ajustement des portières ouvrantes est bon même si les portières avant me semblent un peu plus petites que les arrières.

Le rendu global est bon et le look général très plaisant.
Ce sont beaucoup de petits détails qui me semblent moins justes sur certaines parties comme les phares avant ou la dimension des jantes par exemple, mais regardons cela ensemble.

Citroen traction 11b 1:18ème solido

A l’avant justement, premier élément qui vous saute aux yeux lorsque l’on parle de la Traction, c’est bien évidemment son imposante calandre flanquée de l’imposant logo Citroën au double chevron chromé largement reconnaissable.

Elle est plutôt bien exécutée et est réellement ajourée et on retrouve même l’entrée pour le démarrage par manivelle en cas de panne du démarreur électrique.
Solido à soigné la présentation sur cette Traction 11b avec un nombre de chrome important et le tout joliment réalisé.
On retrouve par exemple le jonc de pare-brise ainsi que les essuie-glaces chromés eux aussi, mais également le jonc de calandre ainsi que les enjoliveurs de phare et enfin l’imposant pare-chocs qui suit la courbure des ailes.

Les ailes sont surplombées des deux phares avant qui sont joliment reproduit avec leur forme d’obus, mais un peu trop allongé par rapport aux originaux.

Le long capot est quant à lui, comme beaucoup de voiture de cette époque avec une ouverture dite “papillon” et le jonc central sert donc de charnière.
On y retrouve les poignées d’ouverture chromées en pièces rapportées ainsi que la reproduction des ouvertures manuelle censée être plus ou moins ouvertes par le propriétaire afin de maximiser le refroidissement moteur ou pas.

Le fait de retrouver un capot moteur ouvrant n’est pas chose courante sur les reproductions récente de Solido, c’est donc un bon point puisque l’ouverture est plutôt bien ajustée, même si un léger jour sur le dessus est visible même un fois le capot fermé.

Malheureusement une seule partie ouvrante, la partie gauche, c’est déjà bien.
On retrouve donc le bloc quatre cylindres de 11cv fiscaux, plutôt joliment reproduit avec sa culasse et couvre-culasse peinte en verte, les différents éléments de l’allumage, la colonne de direction qui part en direction des roues ou encore, le radiateur ainsi que son ventilateur couleur aluminium.

En bref, une bonne surprise !

Citroen traction 11b 1:18ème solido
Citroen traction 11b 1:18ème solido

Le profil de la Traction révèle un bon nombre de ses qualités !

Tout d’abord son élégance, car on retrouve les lignes très pures avec les ailes toutes en rondeur et c’est à cette sorte de silhouette très aérodynamique que l’on reconnaît les inspirations du mouvement “streamline“.

Le travail effectué par Solido sur les ailes avant et arrière est très réussi avec un galbe reprenant plutôt très bien les proportions de la voiture échelle 1.
Par contre la forme et la position des phares me gêne réellement, car après plusieurs comparaisons, leur forme et même la position sur l’aile n’est pas idéale, dommage.

Le reste du profil et sans fioritures, hormis les deux charnières de portières à ouverture antagoniste et ou l’on retrouve la reproduction des petites poignées stylisées.
J’apprécie le fait de retrouver les vitres avant semi-ouvertes, ce qui apporte un peu de “vie” au modèle.
Sur l’arrière, on reconnaît la partie plus allongée comparée à la 7, ici la profondeur des assises arrières et revue et l’habitabilité n’en ai que meilleure.

Enfin, les jantes, bien spécifiques avec leurs ouvertures carrées afin d’aider au refroidissement des freins.
Elles sont joliment reproduites, ici peintes en noir avec le petit cabochon central chromé.

Citroen traction 11b 1:18ème solido

La poupe de notre Citroën Traction est quelque peu “fade”.

En effet très peu de chose à voir, car l’arrière de la voiture est assez simple en lui-même.
Un bémol qui me saute aux yeux, l’absence de feux arrière ! Un détail quelque peu fâcheux, car cela manque un peu de réalisme et ne semble pas forcément à la hauteur de tous les nouveaux moules Solido.

On retrouve par contre les deux poignées d’ouverture de la malle ainsi que le bouchon de réservoir chromé.
La malle est ouvrante ! Et elle accueille même l’emplacement de roue de secours caréné et peint couleur carrosserie, la finition est de ce point de vue là, parfaite.

C’est à ce genre de détail que l’on comprend mieux la politique moderne de Solido des deux ouvrants, tous les nouveaux moules ne présentent que deux ouvrants, en général les portières, afin de réduire le coup global de fabrication et de mettre le maximum de budget possible dans la finition et les détails.
Sur cette Traction, à trop vouloir en faire, certains détails sont passé à la trappe, mais je suis sur a 99% que ce moule est identique à celui d’époque et que l’on retrouvait dans les fameuses “Solido – Collection Prestige” qui était à l’époque dans des boites bleues, c’est pourquoi malgré ces quelques petits bémols, elle n’en reste pas moins très réussie.

Enfin, terminons par l’habitacle, malheureusement assez compliqué à capturer en photos (cela me rappelle il y a quelques mois en arrière, le Citroën Type H avec lequel j’avais eu les mêmes difficultés).

Pour autant, bien qu’assez simple, on retrouve une sellerie de couleur grise qui contraste bien avec l’extérieur et correspond à ce que l’on pouvait retrouver à l’époque.
Le grand volant est bien reproduit ainsi que le tableau de bord et son instrumentation.
Pour les plus curieux, on retrouve même un pédalier en pièces rapportées et où l’on reconnaît le logo Citroën, un détail bien sympathique.

L’angle d’ouverture des portières suicides est assez restreint et cela est dû aux charnières un peu anciennes.
De mon point de vue, si le moule a droit à une nouvelle version, des charnières du même type que la Renault 4cv présentée la semaine dernière serai l’idéal afin de profiter à fond de l’habitacle.

Citroen traction 11b 1:18ème solido

Mon point final:

Une nouvelle robe bi-tons qui lui va à merveille et un look tout droit sorti des années 30′, comment ne pas apprécier la reproduction de cette Traction 11b par Solido !

Le look global est très plaisant et les détails sont assez joliment reproduits sans oublier qu’une Traction est un véritable must have pour les aficionados de la marque aux chevrons.

La réalisation, bien que très belle, est pour moi un peu en deçà du niveau d’exécution de tous les nouveaux moules Solido.
Quelques petites erreurs ou des manques de détails me font dire que le moule ayant bien vécu, il serait peut-être temps de le revoir complètement afin de, pourquoi pas, s’imaginer voir arriver de très belles versions découvrable ou allongée !

Attention, loin de moi l’idée de la dénigrer, car cela reste une miniature très plaisante à l’œil et au charme non-négligeable qui me rappelle furieusement les miniatures avec lesquelles j’ai commencé à collectionner le 1:18ème au début des années 2000.
C’est donc une miniature qui vaut encore le coup d’œil et je la recommande aux amateurs de la firme du quai de Javel, mais aussi aux collectionneurs qui aimeraient retrouver cette sensation de voitures un peu vintage, mais au look si attachant.

Si cette miniature vous intéresse les amis, vous pouvez la retrouver sous la référence:

  • Citroën Traction 11b Black/Blue – 1:18ème – Solido Réf: S1800906

Quant à moi les amis, j’espère que ces vagabondages dans l’histoire de l’automobile française vous auront plu et nous nous retrouveront très prochainement pour une nouvelle présentation.

loading spinner
Partagez l'article sur :
< ARTICLE précédent
Retournons à l’époque des congés payés et de la Nationale 7 avec la présentation de la Renault 4cv découvrable – Présentation de cette nouveauté signée Solido
ARTICLE Suivant >
Présentation des trois premiers numéros de la nouvelle collection presse “Véhicules légers de Sapeurs-Pompiers” au 1:43ème – Une collection signée Hachette Collection

0 Votre Commentaire :

POSTEZ VOTRE RÉPONSE