15 49.0138 8.38624 1 1 3600 1 https://lesminisdemarc.fr 300 true 0
theme-sticky-logo-alt
Bmw M3 e46 Phoenix yellow 1:18ème Solido

Déjà légendaire ? La BMW M3 e46 par Solido au 1:18ème – Présentation

Après la version e30, que je vous ai présentée l’été dernier, Solido a bien évidemment reproduit la version e36 de la BMW M3, une version dont je me souviens parfaitement même si j’étais un peu trop petit à l’époque.
Mais en voici une qui est sûrement l’une des plus iconiques de mon point de vue personnel (bien que ce point de vue soit partagé par bon nombre de fanas de la marque à l’hélice), la BMW M3 e46 !
Elle vient de faire son arrivée chez Solido, et je peux vous dire qu’elle était attendue par un très grand nombre de passionnés de la marque.
Je peux d’ores et déjà vous dire que l’arrivée de cette version dans le très détonnant “Phoenix Yellow” ne m’a pas laissé indifférent.
Retournons donc au début des années 2000 et replongeons nous dans l’ambiance avec la présentation de cette sportive encore très appréciée et recherchée aujourd’hui.
Présentation
.

Bmw M3 e46 Phoenix yellow 1:18ème Solido

Solido nous avait mis en bouche avec la première M3, la e30, qui était déjà une réussite et un véritable must-have pour les youngtimers.
S’en est suivie la version e36 et bien évidemment, la suite logique annoncée depuis plusieurs mois déjà, ma favorite parmi les favorites, la M3 e46 !

La voilà enfin et je peux vous dire qu’elle fait son effet !
Bizarrement, les BMW sont loin d’être mes voitures favorites et mon fabricant favori, mais certains modèles s’imposent à moi comme une évidence (X5, M5, Série 7..) et bien évidemment la M3 !
Et la génération e46 de la M3 est définitivement l’une des plus iconiques pour moi, en grande partie, car sa commercialisation a eu lieu lorsque je n’avais que 7ans !
Elle a donc marquée de nombreuse années où l’on passe de l’enfance, à la pré-adolescente et son physique bodybuildé ainsi que le chant mélodieux du six cylindres en ligne ne pouvais pas vous laisser indifférent.

La e46 fut également tellement populaire, qu’aujourd’hui encore les versions classiques ou diesel sont légion tant son design fut un succès et ce fut la seule BMW qui prit place dans mon garage quelques années plus tard (pas une M3, mais une e46 330ci cabriolet), je peux donc vous dire que je n’ai pas boudé mon plaisir lors de la réception de ce nouveau modèle au 1:18ème signé Solido.

Mais avant de passer à la présentation complète, revenons en quelques lignes sur l’historique de cette version.

C’est en 1997 que la toute nouvelle génération de la Série 3 de BMW est présentée, la e46, qui vient en remplacement de la génération précédente, la e36.

Elle en reprend les grandes lignes, mais adopte un look beaucoup plus lisse et arrondi et elle adopte l’aluminium afin de rigidifier sa coque sans hausse de poids disproportionnée.
L’habitacle sera l’autre point fort de la génération e46, qui revient à un niveau de finition excellent comparé aux habitacles de la génération précédente qui était d’une qualité médiocre et presque une honte pour la firme bavaroise.
Avec tous ces bons points, la e46 fera sensation dès sa présentation avec son look, il faut l’avouer, très réussi et elle trouvera immédiatement son public au point que même les versions diesel seront encensées par la presse et les essayeurs auto de l’époque.

C’est en 1999 que BMW fait transpirer les puristes de la firme avec la présentation d’un concept M3 qui s’avérera être quasi identique une fois la version finale présentée.
C’est donc en Mars 2000, que le Salon de Genève ouvre ses portes et dévoile aux yeux de tous la toute nouvelle génération de la M3, la e46.
Bien plus moderne que la génération précédente, cette nouvelle M3 se veut à la fois bestiale, tout en adoptant un look assez discret (grande mode des années 90′-00′) mais les puristes la reconnaîtront dès le premier coup d’œil.

Elle adopte des voies plus larges et un look plus bodybuildé avec ses ailes avant et arrières gonflées afin de laisser passer de nouvelles jantes en 18 pouces (ou 19 pouces en option).
Le look reste sobre, et on peut dire que c’est la norme chez BMW, car la plupart de leurs modèles sportifs optent pour un look extérieur jouant dans la discrétion, mais renfermant des motorisations loin d’être destinées aux petits joueurs.

Charismatique, on la reconnaît immédiatement grâce à ses aérations latérales à lamelles ou encore avec son bouclier arrière spécifique recevant quatre sorties d’échappement ne laissant aucun doute sur le caractère sportif de la bête.

Beaucoup la considèrent comme la “vraie” dernière BMW M3, car sous le capot, on retrouve le légendaire six cylindres en ligne de 3.2l, développant ici 343ch ! Ce qui lui permet d’abattre le 0-100km/h en seulement 5.2sec, une vraie sportive !
Le tarif lui tourne autour des 372.000frs ou 74.000eu (oui, c’était cette fameuse période ou les Francs et les Euros étaient en circulation en même temps !), une somme non-négligeable mais bien plus abordable qu’une Porsche 996 surtout que malgré un équipement de base déjà bien fourni, elle pouvait être agrémentée de la boite robotisée SMG 2 pour la modique somme de 21.000frs.
L’équipement de base lui, comprend la sellerie cuir entièrement réglable électriquement, la clim, le régulateur de vitesse ou encore les phares xénon.
Elle ne sera par contre, disponible qu’en version coupé, ainsi qu’en cabriolet l’année suivante, mais pas de version berline, ni de break ne seront proposés.

En 2003, la Série 3 e46 sera complètement restylée, mais cela ne concernera pas la M3 qui elle n’aura droit qu’à de nouveaux feux arrières à diodes.
Elle gagnera par contre, de nouveaux équipements intérieurs, dont l’arrivée d’un pack comprenant le GPS ! Et elle sera grandement fiabilisée.
Ce qui marquera le millésime 2003 sera l’arrivée de la très désirable déclinaison M3 CSL.
En édition limitée à 1358 exemplaires seulement, elle s’allège de 100kg grâce à l’emploi massif de fibre de carbone et la suppression de certains éléments comme la clim notamment, et se distingue par des baquets spécifiques des freins renforcés et surtout, sa puissance qui passe à 360ch !
Et enfin, en 2004, le Pack Compétition fait son apparition et donne droit à des jantes allégées, une direction recalibrée, les freins et l’ESP de la M3 CSL, et un châssis plus ferme.

C’est en Novembre 2006 que les derniers exemplaires (des versions cabriolet) sortent des chaînes de montages et qu’elle sera remplacée l’année suivante par les générations e90 puis e92, à moteur V8.
Après 83.777 exemplaires vendus, toute carrosserie confondue (dont les 10 exemplaires très exclusifs de M3 e46 GTR fabriqués pour l’homologation à l’American Le Mans Series) elle quitte donc définitivement les chaines, mais sera un véritable modèle record pour BMW, avec des chiffres de ventes jamais égalés pour une version M.
Elle reste aujourd’hui encore, l’une des M3 les plus populaires et les plus recherchées du marché avec une côte en occasion très élevé, même sur des modèles à fort kilométrage, tout cela en grande partie grâce au légendaire six cylindres en ligne, ici véritable signature BMW au summum de son art.

Mais revenons maintenant à notre 1:18ème.

Bmw M3 e46 Phoenix yellow 1:18ème Solido

Quel plaisir de voir enfin la BMW M3 e46 reproduite au 1:18ème par Solido et surtout de l’avoir enfin en main.

Comme cité précédemment, elle est définitivement la génération la plus iconique à mes yeux et le choix de ce coloris “Phoenix Yellow” se révèle être un choix très judicieux tant le coloris est réussi.

Dès son arrivée, l’imposant coupé s’offre à moi et je remarque immédiatement la peinture, très pailletée, qui est de très belle qualité et sans défaut.
Le moule est plutôt bien réussi avec sa hauteur de caisse assez basse et ses voies plus larges que sur une e46 classique.
Solido a encore une fois prêté une grande attention aux détails avec de nombreux éléments en pièces rapportées et on retrouve un système d’ouvrant assez haut de gamme sur les portières.

En bref, une première approche globale très réussie même s’il aura fallu attendre les photos en extérieur pour que je sois entièrement satisfait du rendu de ce coloris.
Attardons-nous maintenant sur chaque partie un peu plus en détails.

Bmw M3 e46 Phoenix yellow 1:18ème Solido

La face avant de notre M3 e46 arbore fièrement les éléments caractéristiques qui la différencient de la version précédente, la e36.

En effet, Solido a bien veillé à reproduire les formes beaucoup moins carrées que la version précédente et notamment, les nouveaux feux avant avec leur forme à double bosselage inversé.
Les feux et les glaces de feux sont bien reproduits, même si un effet de profondeur sans détails se fait sentir sur les projecteurs principaux.

Pour ce qui est du reste, aucun bémol !
On retrouve le double haricot au contour chromé ainsi que le logo BMW en bonne place à l’avant du capot.
Le grand pare-brise arbore le bandeau anti-éblouissement bleuté et version M3 oblige, on retrouve des éléments de carrosserie caractéristiques comme le capot moteur arborant un bosselage proéminent ou encore le pare-chocs avant, spécifique à cette version M3, avec un bouclier retravaillé, une nouvelle forme au niveau des entrées d’air et l’intégration des feux de brouillard sur chaque extrémité.

Bmw M3 e46 Phoenix yellow 1:18ème Solido
Bmw M3 e46 Phoenix yellow 1:18ème Solido

Le profil de la M3 e46 reste encore aujourd’hui, très désirable !

Peut-être est-ce dû au choix des designers d’être resté sur un design très simple reprenant les grandes lignes de la version standard mais en lui apportant ce petit côté sportive, mais dans la plus grande discrétion.

En mon sens, Solido à parfaitement su retranscrire ce sentiment, les proportions sont bien respectées et les ajustements des portières ouvrantes sont joliment réussis.
Le coloris en lui-même apporte ce petit côté de folie que l’on peut se permettre sur une sportive, et en effet, le travail effectué sur cette teinte “Phoenix Yellow” s’avère être une véritable réussite, spécialement à la lumière du jour.

On retrouve également les voies élargies avec les passages de roues avant et arrière bodybuildé ce qui donne un vrai sentiment d’assise à la voiture et à la miniature également.
Autre élément spécifique, les jantes ! Elles sont très finement reproduites avec leur design à doubles bâtons et on retrouve même le logo central à l’hélice ainsi que le petit logo du préparateur maison, BMW Motorsport.

Ce n’est pas tout puisque d’autres éléments sont bien présents, comme les petites aérations à ailettes sur les ailes arborant elles aussi le logo M.
On retrouve des poignées couleur carrosserie qui sont en pièces rapportées, tout comme les rappels de clignotant sur les ailes avant.
Terminons avec un autre élément spécifique qui a fait fureur pendant de nombreuses années par la suite, les fameux rétroviseurs de type obus avec leur forme arrondis.
N’oublions pas sur le pavillon, la reproduction de l’antenne de type “requin”, joliment travaillée.
En bref, on peut dire que Solido a mis le paquet niveau détail et la qualité s’en fait ressentir puisque c’est un sans-faute.

Bmw M3 e46 Phoenix yellow 1:18ème Solido

Solido a fait un très bel effort sur la reproduction de la poupe de cette M3 e46, là encore, elle correspond en tout point à la version échelle 1.

On retrouve la petite malle arborant les logos de la firme et du préparateur ainsi que de petits détails comme par exemple, la serrure de coffre, un détail tout bête, mais apportant du réalisme à la réalisation.

Les phares sont ceux de la version après restylage de 2003, année ou sont seul changement esthétique sur la version M3 sera l’ajout de ces fameux feux arrières à diodes.
Ils sont ici bien reproduit avec leurs deux parties, moitié sur l’aile et l’autre moitié sur la malle.
Le pare-chocs est plus imposant que sur une e46 coupé classique et se distingue également par son diffuseur spécifique arborant deux doubles sorties d’échappement chromé du plus bel effet.
Cette spécificité est ici bien reproduite même si l’effet chromé des échappements n’est pas des mieux retranscrit, ils restent malgré tout, très agréable à l’œil.

Bmw M3 e46 Phoenix yellow 1:18ème Solido
Bmw M3 e46 Phoenix yellow 1:18ème Solido

L’habitacle de cette M3 e46 n’est pas en reste et les deux grandes portières ouvrantes nous permettent de l’apprécier à sa juste valeur.

Solido à ici reproduit un habitacle couleur crème, mon favoris, est le résultat n’est pas déplaisant !
On retrouve la planche de bord bi-tons avec la casquette de tableau de bord très arrondie, ainsi que les compteurs ou les indications sont parfaitement lisibles.
Sur la console centrale, on retrouve tous les éléments, des buses de chauffage/climatisation, en passant par le petit écran GPS ou encore le levier de la boite de vitesse automatique SMG entouré des boutons de vitres électrique, tout y est.

La forme des gros sièges est bien respectée et on retrouve même le petit panneau de contrôle regroupant les différents boutons de réglages électrique des sièges.
On peut également noter les panneaux de portières, également couleur crème, et arborant des inserts en alu, tout comme les commandes d’ouverture intérieures, elles aussi en alu, des détails très soignés.

Bmw M3 e46 Phoenix yellow 1:18ème Solido
Bmw M3 e46 Phoenix yellow 1:18ème Solido

Mon avis final:

Beaucoup d’entre vous le savent, je ne suis pas pro BMW, mais cette BMW M3 e46 reste et restera l’une de mes versions favorites !

Et je peux le dire, Solido à encore une fois réussi à me bluffer avec une réalisation qui respecte à la fois les éléments incontournables et un niveau de détails assez saisissant quand on connaît le placement tarifaire de la marque.
Un coloris superbe, des détails très sympathiques, un look global aguicheur et très peu de fausses notes, c’est clairement une réussite.

Les aficionados de la marque à l’hélice sont très nombreux, et ceux vouant un véritable culte à la M3 le sont encore plus, toute génération confondue !
C’est donc un modèle que je ne peux que vous recommander !
Amateurs de la firme ou de sportives, ou tout simplement si vous souhaitez vous faire plaisir avec un beau modèle à prix raisonnable, cette M3 e46 est faite pour vous.

De plus, elle est pour moi un quasi must-have qui trouvera sa place dans toutes les collections.

Si cette miniature vous intéresse les amis, vous pouvez la retrouver sous la référence:

  • BMW M3 e46 “Phoenix Yellow” – 1:18ème – Solido – Réf: S1806501

Quant à moi les amis, j’espère que cette présentation vous aura plu et bien évidemment, je vous donne rendez-vous la semaine prochaine avec un nouveau modèle.

loading spinner
Partagez l'article sur :
< ARTICLE précédent
L’Alpine A110 se la joue baroudeuse avec le concept A110 Sport X au 1:43ème par Spark – Présentation
ARTICLE Suivant >
2022 s’annonce être une année à marquer d’une pierre blanche pour Solido et l’anniversaire des 90ans de la firme !

0 Votre Commentaire :

POSTEZ VOTRE RÉPONSE