15 49.0138 8.38624 1 1 3600 1 https://lesminisdemarc.fr 300 true 0
theme-sticky-logo-alt
porsche 911 rsr outlaw Purple Street Fighter 1:18ème solido

La Porsche 911 RSR se montre sous une nouvelle version Purple “Street Fighter” au 1:18ème chez Solido – Présentation de cette version épicée de la RSR

Solido étoffe encore une fois sa gamme avec une nouvelle ligne de versions customisées sur base réelle, la série “Street Fighter“.
Et la première à passer sous la baguette magique des sorciers de la firme de Josselin n’est autre que la très exclusive version RSR de la Porsche 911.
Une version en elle-même déjà très rare et convoitée, ce qui n’empêche pas certains de s’en servir comme base pour leurs délires les plus fous.
C’est donc sur une base RSR que cette Porsche 911 RSR “Purple Street Fighter” a vue le jour, une version dans le plus pur esprit “outlaw” se jouant des règles un peu à la manière de Magnus Walker.
Présentation.

porsche 911 rsr outlaw Purple Street Fighter 1:18ème solido

Les Porsche, un véritable plaisir tant les versions et modèles différents offrent un nombre de combinaisons quasi-infini.

C’est donc dans une nouvelle gamme nommée Street Fighter, que Solido va mettre en avant des versions plus ou moins préparées et pas seulement sur base de Porsche.
La première est donc une très séduisante version RSR, revue et corrigée dans un sublime et flashy coloris violet “Purple” et intégrant des éléments typés racing, ainsi que des modifications spécifiques a ces versions préparées.

Un moule connu et déjà très plaisant, mais avec de nouveaux détails et un look global plus sportif et bien moins passe-partout.
Mais avant de la découvrir plus en détails, revenons sur l’historique des versions RS et RSR.

Si je vous demande, amis Porchiste, quelle est pour vous la Porsche la plus mythique des années 70′ ?
Je pense que sans aucun doute la réponse sera la Porsche Carrera 2.7L RS !
Véritable symbole du rayonnement de Porsche à cette époque, elle est clairement la Porsche la plus recherchée par les collectionneurs, car elle incarne à elle seule toute une époque ou le sentiment de conduite et de liberté étaient des privilèges qui sont aujourd’hui très largement sacrifiés.

Présentée en première mondiale au Salon de l’Automobile de Paris 1972, la Carrera 2.7 RS et RSR suscita immédiatement un réel émoi.
Née d’une volonté de Porsche de pouvoir l’inscrire dans les championnats de Grand Tourisme, la production commencera très rapidement après la présentation et l’engouement du public ayant rapidement remplis les carnets de commandes de Porsche, elle gagnera rapidement son homologation en Groupe 4, puis en Groupe 3 avec près de 2000 exemplaires écoulés dès Juillet 1973.

Dès lors, elle s’imposera comme une reine des pistes et ne tardera pas à connaître une évolution en 73′ avec la Carrera 2.8L RS et RSR (les modèles RS pour RennSport désignant les versions “civiles” et RSR pour les versions course et compétition client).
Avec la victoire de la 2.8L RSR au 24h de Daytona 1973, ces versions rentreront dans l’histoire en restant de véritables mythes !

Mais une dernière évolution encore plus radicale et beaucoup moins connue va faire son apparition au catalogue en 1974, la Carrera 3.0L RS !
Elle sera la Porsche refroidie par air la plus rapide de son époque avec son flat six poussé à 230ch pour les versions RS de routes et jusqu’à 330ch pour les versions RSR !
Car oui la spécificité de cette version et que, RS ou RSR, elle avait était pensée par Porsche comme une véritable voiture de compétition utilisable aussi bien, sur routes, que sur circuits.

Allégé au maximum, son poids était réduit à 940kg sur la balance, et associé à son flat six encore plus puissant, la vitesse de pointe était donnée pour 255km/h, de quoi donner des sueurs froides à la concurrence.
Pour l’aérodynamisme, elle se dote d’un nouvel aileron plat de type “queue de baleine”, des ailes élargies et de nouveaux boucliers en polyester percés d’une large entrée d’air afin de refroidir un second radiateur d’huile et de nouvelles aérations directement dirigées sur le freinage à disque afin d’aider à leurs refroidissements.
L’intérieur est réduit à son strict minimum avec deux sièges baquets, un arceau cage et des harnais ainsi que l’absence totale de fioritures.

Produite uniquement en 1974 et à seulement 109 exemplaires (55 versions RS civiles et 54 versions RSR), elle s’impose comme une véritable rareté désirée des amateurs de Porsche les plus fidèles et encore plus difficile à dénicher qu’une “simple” 2.7L RS.

Les versions Outlaw et/ou Street Fighter sont des versions mêlant éléments classiques et modernes, mais également l’ajout d’éléments n’étant pas forcément fabriqué de base pour la version ou il sont installés.
Ce mouvement est né dans les années 80′ et n’a cessé depuis de prendre une véritable ampleur avec des personnalités l’ayant mis en avant comme Magnus Walker, Emory Motorsports et bien d’autres.
La version reproduite par Solido est inspirée de plusieurs versions “Purple” fabriquée au fil des ans et notamment une version de 73′ récemment mise en vente par “European Collectibles” et ayant trouvée preneur pour une peu plus de 150.000$ !

Mais revenons à notre 1:18ème.

porsche 911 rsr outlaw Purple Street Fighter 1:18ème solido

La Porsche 911 RSR n’est pas une nouveauté chez nos amis de Solido, loin de là puisque de nombreuses versions sont déjà sorties et toutes avec de superbes livrées.

Pour autant, et l’annonce avait été faites il y a quelques mois, certains moules déjà existants allaient recevoir de nouvelles déco, et même plus, puisque qu’elles intègrent une nouvelle gamme nommée Street Fighter.
La gamme “Street Fighter” se caractérise donc par des modèles déjà connus de Solido, mais revus et corrigés avec de nouvelles décos et des éléments spécifiques complètement imaginés par les équipes de Solido ou inspiré de modèles réels comme cette 911 RSROutlaw“.

Le moule est donc connu, et on peut dire qu’il vieillit à merveille puisque je la trouve toujours aussi plaisante à l’œil.
Les proportions sont bonnes même si je la trouve un peu haute sur pattes avec ses pneumatiques assez épais, mais le rendu reste très correct.
La carrosserie reprend à merveille les proportions légendaires imaginées par Mr Ferdinand Porsche et les détails sont assez nombreux.

Cette version Outlaw Street Fighter se caractérise par son sublime coloris Purple !
Une peinture violette très profonde qui lui va à ravir, la peinture est d’ailleurs de très belle qualité et sans le moindre défaut.
Quant aux portières ouvrantes, l’ajustement se fait parfaitement.

En bref, une première impression qui en impose de par son look qui ne passe pas inaperçu.

porsche 911 rsr outlaw Purple Street Fighter 1:18ème solido

La face avant de la Porsche 911 reste l’une des plus iconiques de toute l’industrie automobile, et ce, peu importe la version.

Solido à parfaitement su retranscrire ce look intemporel et les proportions avec son grand pare-brise et ses deux essuie-glaces en position très rapprochée, mais aussi avec ses ailes galbées qui se finissent sur les iconiques phares avant ronds.

On retrouve également la prise d’air sur le capot avant ainsi que, version RSR oblige, une petite manette a tirer en cas d’urgence en course afin de couper l’alimentation électrique de la voiture et éviter tout départ d’incendie.
En pièce rapportée, elle est finement reproduite, tout comme les attaches rapides qui retiennent le capot avant.

Le logo Porsche est en décal, mais très réaliste et les phares, ainsi que les clignotants sont également d’une finesse qu’il est important de noter.
Enfin, autre élément spécifique aux versionx RS et RSR, un radiateur de refroidissement supplémentaire placé à l’avant et directement visible à travers la jupe avant.

porsche 911 rsr outlaw Purple Street Fighter 1:18ème solido
porsche 911 rsr outlaw Purple Street Fighter 1:18ème solido
porsche 911 rsr outlaw Purple Street Fighter 1:18ème solido

Le profil de cette 911 RSR Outlaw sort particulièrement du lot lui aussi.

En effet, on retrouve bien évidemment sur toute la carrosserie ce coloris “Purple” très flashy, mais qui de mon point de vue lui va à ravir, car oui, ce qui va le mieux aux Porsche, ce sont les couleurs et pas seulement des coloris triste.
La peinture est réellement très belle et fait ressortir les courbes généreuses de cette RSR.

Sur les bas de caisses et les bas de portières, on retrouve l’indémodable bandeau “Carrera” en lettre stylisée, superbe.

Les poignées de portières sont en pièces rapportées, tout comme l’unique rétroviseur côté conducteur.
Les vitres de custode accueillent chacune un sticker typiquement dans l’esprit Outlaw ! C’est d’ailleurs le slogan que prône l’un des deux stickers (Outlaw voulant dire, hors la loi en anglais) et le deuxième fait aussi une référence à plusieurs milieux, il est écrit “Straight Outta Stuttgart” avec une typographie faisant référence à un légendaire album de rap US mais je vous passerais les détails, le détail est en tout cas vraiment très plaisant et plaira particulièrement à tous les Porchistes, j’en suis sûr.

Enfin, les iconiques jantes Fuchs sont ici peintes en noir et laissent entrevoir un gros freinage à disques et des étriers de freins peints en rouge.

porsche 911 rsr outlaw Purple Street Fighter 1:18ème solido
porsche 911 rsr outlaw Purple Street Fighter 1:18ème solido

La poupe de notre RSR est largement reconnaissable avec ses éléments spécifiques.

Commençons bien sûr par le capot moteur, surmonté de sa grille d’aération et de l’iconique becquet “bec de canard” ou “ducktail” en anglais, élément indispensable sur une version RSR.

Version spécifique oblige, on retrouve comme à l’avant, des attaches rapides pour le capot moteur ainsi que le badge CarreraRS sur le becquet.
Un bandeau remplace le logo Porsche et on retrouve de part et d’autre, les petits feux arrières en pièces rapportées.

Terminons avec l’imposante double sortie d’échappement qui ne cache pas les intentions plutôt sportives de la belle.

porsche 911 rsr outlaw Purple Street Fighter 1:18ème solido

Profitons maintenant des portières ouvrantes pour un peu mieux découvrir l’habitacle.

Cette fois encore, Solido a mis le paquet sur les détails afin de rendre cette Porsche 911 RSR Outlaw plaisante au maximum à l’œil.
On retrouve par exemple, un demi-arceau cage qui reprend la couleur Purple de l’extérieur ainsi qu’un extincteur à l’arrière du siège passager.

Les sièges ont été remplacés par des baquets vintage racing Recaro et on retrouve même les harnais Sabelt en décals.
La planche de bord est elle aussi particulièrement bien travaillée avec ici aussi un rappel de la couleur carrosserie autour des compteurs.

Les plus observateurs savent déjà où sera mon bémol, le pédalier, qui est moulé dans la masse.. Mais Solido a quand même pris soin de reproduire un effet aluminium assez réaliste.
Hormis ce petit détail, c’est un habitacle très plaisant qui permet de l’exposer portières ouvertes sans le moindre complexe.

Mon point final:

Première 911 RSR par Solido pour moi, mais également premier modèle de la gamme Street Fighter que je découvre, et je peux vous le dire les amis, elle fait son effet !

Le moule étant déjà connu et reconnu, Solido réussi encore une fois le tour de force de le remettre à la page avec cette version à la fois flashy et imposante.
Les détails sont bien pensés, la reproduction est inspirée de versions réelles et la qualité de reproduction et clairement au rendez-vous, en bref, je ne peux que vous la recommander.

Porschiste avertis, amateurs de 911 hors normes ou tout simplement fans de sportives vintages au look qui ne passe pas inaperçu, cette 911 Outlaw est faite pour vous, mais attention, elle est en édition limitée donc vous n’en trouverez pas indéfiniment.

Si cette miniature vous intéresse les amis, vous pouvez la retrouver sous la référence:

  • Porsche 911 RSR Outlaw Purple Street Fighter – 1:18ème – Solido – Réf: S1801114

Quant à moi les amis, j’espère que ce petit détour chez nos amis Porschistes vous aura plu et je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle présentation.

loading spinner
Partagez l'article sur :
< ARTICLE précédent
Partons à la découverte des deux nouvelles gammes Solido, My First Solido et le grand retour de la gamme 1:43ème ! – Présentation
ARTICLE Suivant >
Les nouveautés Ottomobile du mois d’Août se dévoilent !

4 Commentaires

  • 4 octobre 2022 à 0 h 12 min
    Liger Joël

    Fascinant… Le monde automobile aussi vrai que nature

    loading spinner
    RÉPONDRE
    • 4 octobre 2022 à 21 h 59 min
      Marc

      Merci beaucoup !

      loading spinner
      RÉPONDRE
  • 4 octobre 2022 à 22 h 38 min
    Alyce

    There is ertainly a gfeat deal tto knoww about this subject.
    I rreally like all of the points youu made.

    Here iis my web page: iao

    loading spinner
    RÉPONDRE
  • 5 octobre 2022 à 4 h 19 min
    Jaxon

    No matter iff soke one srarches for his essential thing, soo
    he/she needs to bbe availaqble that in detail, thuss
    that thiing iss maintained ovfer here.

    My blog poxt tls

    loading spinner
    RÉPONDRE

POSTEZ VOTRE RÉPONSE