15 49.0138 8.38624 1 1 3600 1 https://lesminisdemarc.fr 300 true 0
theme-sticky-logo-alt
Renault 21 Turbo 2.0l phase 1 solido 1:18ème

La terreur française à la poursuite des allemandes – Présentation de la Renault 21 Turbo au 1:18ème par Solido

La Renault 21 est l’une des berlines les plus connues de la firme au losange.
Forte de qualités routières qui ne sont plus à prouver, elle a su se faire sa place grâce à des mécaniques simples, fiables et robustes.
Mais c’est au milieu des années 80′ qu’une version musclée fait son apparition afin de titiller les Allemandes, mais également la concurrence sportive de l’époque, la Renault 21 Turbo !
Elle est bien la seule de la gamme qui marquera assez les esprits pour que nous nous intéressions à celle-ci et Solido l’a bien compris en offrant non pas une, mais deux versions au 1:18ème.
Présentation.

Renault 21 Turbo 2.0l phase 1 solido 1:18ème

C’est une nouveauté qui était très attendue par les nombreux fans de la firme au losange, mais également par les nombreux amateurs de versions “sportives” des années 80′, les fameuses versions Turbo.

Annoncé depuis quelques mois, c’est donc en ce début d’été que non pas une, mais deux versions de la Renault 21 Turbo on fait leur arrivée.
Afin de contenter tout le monde, Solido a eu la très bonne idée de directement reproduite la phase 1 ainsi que la phase 2 !
Sans oublier une version Gendarmerie qui ne devrait pas tarder..

Mon choix s’est porté sur la Phase 1, instigatrice de cette version tant prisée et qui connaîtra en 1989 un restylage et donc une Phase 2 afin de se mettre au niveau de sa concurrente au lion, la 405 MI 16 qui à l’époque rencontra un succès plus flagrant.
Mais avant de la découvrir plus en détails, revenons sur l’historique de cette berline arrivée en pleine crise au sein de la Régie Renault.

C’est en 1986 que la Renault 21 débarque en remplacement de la Renault 18 qui malheureusement n’aura pas su trouver son public.

Le milieu des années 80′ est une période critique pour Renault, encore Régie Nationale à cette époque, car après le succès de la Renault 5 dans les années 70′, les perspectives étaient plus que bonnes.
Pourtant, après le rachat d’American Motors en 79′ et le renouvellement complet de sa gamme avec un bon nombre de modèles qui peinent à trouver leur publique, la firme s’enfonce un peu plus dans la tourmente.
Le déficit de la firme s’aggrave et la gamme est jugée vieillotte, il fallait donc agir en urgence et à moindres coûts.

Fin 1984, la nouvelle Renault SuperCinq va faire remonter la courbe de croissance avec un réel succès immédiat.
C’est donc sur cette lancée que la Renault 21 fait son arrivée en 1986.
Malgré d’importantes contraintes budgétaires, Renault prouve avec la 21 qu’ils sont toujours capables d’offrir une voiture bien pensée, confortable et dotée d’excellentes qualités routières, même si la finition est elle, une horreur.

A l’époque, les versions Turbo sont la quintessence des versions sportives et sont très demandées, c’est pourquoi les dirigeant de Renault veulent rapidement une version sportive de la 21 afin de s’aligner avec les concurrentes Citroën BX 16 soupapes et Peugeot 405 MI 16.
Le style de la 21 classique étant bien trop fade, c’est une refonte complète qui lui ai octroyée et le résultat est offert aux yeux du public en 1987, la Renault 21 Turbo.

Nouvelle calandre, nouveaux phares, kit carrosserie complet, jantes spécifiques en aluminium de 15 pouces, elle met le paquet niveau look !
Mais sous le capot, le 21 Turbo n’est pas en reste.
En effet, le moteur 2.0l est associé à un turbo Garret qui lui permet d’atteindre les 175ch !
227 km/h en vitesse de pointe, 1000m départ/arrêté abattu en moins de 30sec, châssis travaillé et ABS de série ! Les performances sont clairement à la hauteur, et même à la hauteur des concurrentes Allemandes, malheureusement la finition elle, n’était pas au même standards.

Proposée aux alentours de 150.000frsde l’époque, elle n’est pas donnée, mais bien plus abordable que les concurrentes germaniques.
En 1989, un restylage la fera évoluer légèrement, mais sans changement profond et une inédite version QUADRA fera également son apparition.
Malheureusement la Peugeot 405 MI 16, avec son look plus “sexy” rencontrera un plus grand succès avec près de 25.000 exemplaires écoulés.

La Renault 21 Turbo tirera sa révérence à la fin 92′, car la nouvelle Laguna est déjà en vue.
Ce sont en tout près de 13.781 Renault 21 Turbo qui se seront écoulée en laissant une trace, car elle reste aujourd’hui assez recherchée.

Mais revenons maintenant à notre 1:18ème.

Renault 21 Turbo 2.0l phase 1 solido 1:18ème

Mon choix s’est donc porté sur la Renault 21 Turbo dans sa phase “originelle”, la première, et celle-là donc dont le look tranchait radicalement avec la version classique et dont le restylage s’inspirera grandement quelques mois plus tard.

Solido a choisi un très beau coloris rouge, un coloris qui sort du lot surtout au vu de l’année de production de la voiture, mais qui met également bien en valeur son design.
Le moule de la miniature est plutôt très réussi, on retrouve les trois volumes de la berline sportive qui sont distinctement séparés et l’ensemble ne souffre d’aucun défaut majeur.

La garde au sol ainsi que l’alignement des portières sont bons, les détails sont nombreux et en bonnes places et la peinture, est elle aussi de très qualité et sans défaut apparent.
Le look global retranscrit dans l’ensemble très fidèlement les lignes de la 21 Turbo et c’est donc une première impression des plus satisfaisantes.

Renault 21 Turbo 2.0l phase 1 solido 1:18ème

L’avant de cette Renault 21 Turbo se caractérise par un style complètement différent de la 21 “classique”.

On retrouve donc une face avant complètement inédite intégrant des phares plus allongé en largeur et prenant plus d’espace, une calandre plus petite et un logo Renault déporté sur le capot et chacun de ces éléments a été reproduit par Solido.

Version Turbo oblige, elle est dotée d’un kit carrosserie complet qui a l’avant comprend un nouveau pare-chocs plus élargi (qui vient épouser le reste du kit) ainsi qu’une lame de couleur carrosserie.
Ce pare-chocs intègre lui aussi une entrée d’air permettant un meilleur refroidissement, mais également, les deux antibrouillards, encore de couleur jaune.

Autre détail, véritable signature des réalisations Solido, de petits détails quasi-anodins, et que pourtant, on ne retrouve quasiment jamais, comme les vignettes sur le parebrise !
Cette 21 dispose donc de sa vignette de contrôle technique, ainsi que sa vignette annuelle datant de 1988, un détail hyper sympathique.

Renault 21 Turbo 2.0l phase 1 solido 1:18ème
Renault 21 Turbo 2.0l phase 1 solido 1:18ème

Le profil de notre 21 Turbo est lui aussi caractéristique, à une époque où les hayons deviennent de plus en plus à la mode, Renault fait le pari de rester sur un schéma de berline tricorps (du moins sur la version Turbo, car a partir de la seconde génération, une version avec hayon de la 21 verra le jour).

Les parties vitrées sont assez généreuses avec des vitres de custodes arrières qui donnent une plus grande sensation d’espace et de luminosité.
Solido a pris soin de reproduire les éléments caractéristiques en commençant par le fameux kit carrosserie de cette version.

Ailes et passages de roues plus larges, bas de caisse spécifiques, baguettes latérales et rétroviseurs couleurs carrosserie, ou encore les poignées de portières qui arborent une touche de chrome, tout y est !
L’ajustement des portières ouvrantes et réussi et ne choque en rien à l’œil lorsque que l’on s’attarde sur le profil de la Turbo et on peut noter la grande antenne de radio ainsi que les petits badges “Turbo” au-dessus des ailes arrières.

Enfin, terminons avec les jantes en aluminium spécifique, elles aussi réservées à la 21 Turbo et qui, sur cette phase 1 sont de type “Turbine” avec un centre plein et de petites entrées d’air sur les flancs.
Joliment reproduites, elles s’harmonisent parfaitement dans le look d’ensemble de la voiture.

Renault 21 Turbo 2.0l phase 1 solido 1:18ème

La poupe de cette 21 Turbo est elle aussi bien spécifique.

La grande lunette arrière est dotée elle aussi d’un sticker bien d’époque “Renault recommande ELF” qui apporte du réalisme et une touche super sympathique à la réalisation.
Le coffre arbore un aileron spécifique afin de maximiser l’appui aérodynamique à haute vitesse.

Le bloc central regroupant les feux arrières à étages ainsi que l’emplacement de plaque minéralogique sont bien reproduit et on retrouve les détails des badges “RENAULT“, “21 Turbo” et surtout “ABS“, car oui, même si c’est un détail qui prête à sourire aujourd’hui, mais à la fin des années 80′, l’ABS de série sur une voiture française à un prix “abordable” (comptez quand même 150.000frs de l’époque) était juste quelque chose de complètement inédit vu qu’à l’époque il n’était ni obligatoire et encore moins fournis de série, hormis sur quelques modèles très haut de gamme.

Le pare-chocs arrière est lui aussi spécifique et entièrement couleur carrosserie, avec ici aussi, une fine lame rajoutant un côté sportif.
Version sportive oblige, elle est dotée d’une double sortie d’échappement chromé.

Renault 21 Turbo 2.0l phase 1 solido 1:18ème

Le travail réalisé par les équipes de Solido sur l’habitacle n’est pas en reste avec un sens du détail poussé au maximum possible (dans les limites de la réalisation possible dans cette gamme tarifaire bien évidemment).

Bien que l’habitacle ne soit pas le point fort de la 21 Turbo, et c’est bien ce qui n’a jamais permis de la faire monter au niveau de ses concurrentes Allemandes et Françaises, il était pourtant simple et confortable et on le retrouve sur notre version 1:18ème.

La sellerie en cuir noir et joliment reproduite ainsi que le fameux volant trois branches, gainé de cuir.
Et on retrouve également toute l’instrumentation de couleur orange ainsi que les éléments de la console centrale.
Le pédalier est en pièces rapportées et on peut noter un très beau travail sur la reproduction des contre-portes avec un jeu de différentes matières ainsi que liseré rouge que l’on retrouve partout dans l’habitacle.

Renault 21 Turbo 2.0l phase 1 solido 1:18ème

Mon point final:

Un modèle entre Youngtimers et voiture de collection dont la côte d’amour ne cesse de grimper !

Amateur de modèles Turbo de la firme au losange, ou tout simplement de berlines capables de belles pointes de vitesse, la Renault 21 Turbo est faite pour vous et cette réalisation signée Solido ne vous décevra pas !

Détails soignés, finition quasi-parfaite et look qui ne laissera pas indifférent notamment dans cette version rouge, elle s’intégrera sans le moindre problème dans vos collections.
Une préférence pour la phase deux ? Aucun problème, elle est également disponible chez Solido !

Si cette miniature vous intéresse les amis, vous pouvez la retrouver sous la référence:

  • Renault 21 Turbo 1988 RougeSolido – 1:18ème – Réf: S1807701

Quant à moi les amis, j’espère que cette présentation vous aura plu et on se retrouve dès la semaine prochaine pour une nouvelle présentation afin de vous accompagner pendant ces congés d’été.

loading spinner
Partagez l'article sur :
< ARTICLE précédent
L’increvable 4×4 Russe – Présentation du Lada Niva au 1:18ème par Solido.
ARTICLE Suivant >
La tueuse de chrono débarque au 1:43ème à prix attractif ! – Présentation de la Bugatti Chiron Pur Sport au 1:43ème par TSM

0 Votre Commentaire :

POSTEZ VOTRE RÉPONSE