15 49.0138 8.38624 1 1 3600 1 https://lesminisdemarc.fr 300 true 0
theme-sticky-logo-alt
Porsche 935 K3 numéro réservé solido 1:18ème(1)

NUMÉRO RÉSERVÉ ! – Présentation de la Porsche 935 K3 dans son iconique livrée et reproduite par Solido au 1:18ème

Bien avant mes vacances d’été, c’est un modèle des plus iconique qui a débarqué à la maison puisque Solido nous avait réservé la sublime version “Numéro Réservé” de la Porsche 935 K3, winner lors des 24h du Mans 79′.
Un modèle qui a marqué de son empreinte l’épreuve iconique, mais également, bien d’autres courses puisque la K3 a dominé les épreuves pendant de longues saisons.
C’est donc aujourd’hui au 1:18ème que nous retrouvons ce modèle de légende dans la gamme compétition du fabricant de Josselin.
Une voiture au look et au palmarès inégalable, que nous allons donc découvrir ensemble les amis.
Présentation.

Porsche 935 k3 winner 24h le mans 1979 1:18ème solido

La Porsche 935 est définitivement l’un des modèles de compétition les plus iconiques lorsqu’il s’agit de la firme de Stuttgart.
Que ce soit en version courte ou longue, elle a marqué de son empreinte la fin des années 70′ et le début des années 80′ dominant la plupart des compétitions dans lesquelles elle était engagée.

Elle débarque aujourd’hui au 1:18ème chez nos amis de Solido qui n’ont pas fait les choses à moitié puisqu’ils ont choisi de reproduire l’iconique version K3 “Numéro Réservé” portant le numéro 41 et qui a remportée l’édition 1979 des 24h du Mans.

Un modèle mythique qui est un indispensable pour tout amateur de courses automobile et de palmarès glorieux.
Mais avant de la découvrir plus en détails, passons en revue l’histoire de cette version ainsi que de cette édition de l’épreuve des 24h du Mans.

Porsche 935 k3 winner 24h le mans 1979 1:18ème solido

Faire un historique “court et clair” de la Porsche 935 K3 est un exercice compliqué tant il y a eu de versions et de déclinaisons avant d’arriver à ce modèle précis, mais également de version préparée, etc.
Je vais donc essayer de faire simple et ne pas trop m’éparpiller afin de rester principalement sur la version qui nous intéresse.

Faisons simple, elle descendent toutes de la 911, mais des 911 quelque peu sous stéroïdes.
Largement dérivée de la Porsche 911 930, la 935 en est la version pensée pour la course.
Avant la 935, il y eu la 934, une version “plus sage” est homologuée afin de courir en groupe 4, compétition qu’elle dominera en grande partie.

La 935 apparaît en fin 76′ et se veut comme la version encore plus extrême de la 934 et homologuée afin de courir en groupe 5.
Construite directement par Porsche, elle est proposée à la vente ou directement aux équipages privés, et pour les plus connaisseurs, l’un des préparateurs privés les plus connues reste sans nul doute Kremer Racing !
Ils seront les principaux fournisseurs de 935 modifiées et en écouleront un nombre impressionnant.

En effet, les deux frères Erwin et Manfred Kremer proposent leur propre version de la 935 qui connaîtra de nombreuses évolutions, c’est donc après les versions K1 et K2, que la version K3 débarque en 1979.
La version des deux frères se différencie des versions officielles Porsche par une garde au sol encore plus réduite ainsi qu’un retour au refroidissement par air alors que les versions d’usine Porsche étaient refroidîtes par eau.
Le gain de poids était un véritable leitmotiv chez les frères Kremer et c’est en grande partie ce pourquoi le choix de revenir à un refroidissement à air fût adopté.

Niveau motorisation, la 935 K3 reçoit le 3.2l qui adopte deux turbos a la pression légèrement réduite plutôt qu’un seul gros turbo.
Le résultat est fulgurant puisque selon le réglage des turbos (entre 1.4 et 1.7 bar) la puissance délivrée va de 740ch à plus de 800ch ! Une véritable fusée !
C’est donc avec cet arsenal qu’elle va entrer dans l’histoire.

C’est donc grâce au châssis numéro #009 0015 que la K3 va entrer dans l’histoire.
Voiture d’usine directement modifiée par les frères Kremer, elle est vendue en 1979, quelques heures à peine avant la 47ème édition des 24 Heures du Mans aux frères Don et Bill Whittington qui, accompagné du pilote d’usine Klaus Ludwig, qui vont l’engager dans l’une des pires éditions de la célèbre course.
En effet, les conditions météo étant particulièrement exécrable cette année-là, avec une pluie battante quasi-incessante et les frères Whittington étant peu expérimentés, c’est le pilote Ludwig qui assurera le roulage pendant plus de la moitié de l’épreuve.

Après 12h de course, la 935 K3 numéro 41 prend la tête de la course et ne la quittera plus jusqu’à la victoire !

Après cette victoire retentissante, la 935 remportera une seconde place lors de la course de Brands Hatch la même année et en 1980, elle terminera troisième à Sebring, première au Nürburgring et première aux 6H de Watkins Glen.
Bien qu’avec un superbe palmarès, elle sera ensuite vendue à l’Indianapolis Motorsport Hall of Fame où elle a été exposée pendant de nombreuses années.

Canepa Motorsports fut missionné il y a quelques années afin d’offrir une restauration complète a ce modèle de légende qui passa encore une fois dans les mains d’un collectionneur privé qui l’expose dans le sublime musée “Petersen Automotive Museum” qui se trouve en plein cœur de Los Angeles.
Elle fera de nombreuses sorties très remarquées lors de courses historiques ainsi que lors des concours d’élégance de Pebble Beach ou encore Amelia Island.

Mais revenons maintenant à notre version 1:18ème.

Porsche 935 k3 winner 24h le mans 1979 1:18ème solido

C’est donc un nouveau modèle compétition qui fait son arrivé au sein de la gamme Solido portant le même nom, et pas des moindres puisque cette version “Numéro Réservé” de la Porsche 935 K3 est des plus iconiques pour tous les passionnés de sport mécanique ainsi que pour les fans de modèles ayant couru au Mans.

Car après les versions “Moby Dick“, c’est donc au tour de la “petite” K3 d’intégrer le catalogue Solido, et nous savons qu’il y a de quoi faire niveau livrée mythique avec ce modèle.

Pour l’instant nous découvrons donc l’iconique numéro 41 ayant remporté l’édition 1979 des 24H du Mans et la première impression est claire, nette et précise, elle en jette !

Le moule est assez fidèle aux proportions de la voiture échelle 1 et niveau gabarit, elle ne se fait pas discrète puisque avec ses larges hanches et ses éléments aérodynamiques sur l’avant et l’arrière, elle semble tout droit déchargée du camion et prête à en découdre sur la piste.

La garde au sol très basse est fidèle et on retrouve tous les éléments aérodynamiques, ainsi que tous les décals et sponsors.
La peinture blanche est propre et sans défaut majeur, et l’application des décals est quasi parfaite sur mon exemplaire.
L’antenne de pavillon est bien évidemment fournie à part dans la boite et les détails sont dès le premier coup d’œil, assez nombreux.

L’ajustement des portières ouvrantes et lui aussi très correct et le look global très bon !
Attardons-nous donc un peu plus en détail sur chaque partie.

Porsche 935 k3 winner 24h le mans 1979 1:18ème solido

La face avant de la Porsche 935 est très distinctive puisque en effet, les ailes proéminentes ainsi que les phares type “yeux de grenouille” de la 911 ne sont pas des plus adapté aérodynamiquement parlant pour une voiture de course.

C’est pourquoi les ailes sont lissées et qu’elle adopte cette face avant spécifique avec son nez plongeant vers le sol, ainsi que tout l’éclairage déporté dans le bouclier avant.
Toutes ces spécificités sont ici, reproduites au détail près par les équipes de Solido.

On retrouve le long capot plongeant vers le sol ainsi que les ailes “lissées” et qui arborent des aérations afin de maximiser le refroidissement des pneumatiques et du freinage.
Bien que non-ajourées, ces aérations sont réellement creusées afin d’apporter plus de réalisme au modèle.

On retrouve également les optiques qui sont maintenant en partie basse et intégrés au bouclier avant.
Entièrement carénées, les optiques sont finement reproduits et au centre du bouclier, on retrouve une imposante entrée d’air pour maximiser encore une fois le refroidissement.

Les nombreux sponsors sont tous présents un peu partout sur la voiture (Dunlop, Shell, Philippe Salvet, etc) et la bande de couleur entourant la face avant apporte du contraste ainsi que plus de réalisme au modèle.
Les attaches du capot sont moulées dans la masse, mais juste en dessous du pare-brise, on retrouve tous les éléments indispensables d’une voiture de course (coupe-circuit, manette de secours) et le tout, en pièces rapportées !

Porsche 935 k3 winner 24h le mans 1979 1:18ème solido
Porsche 935 k3 winner 24h le mans 1979 1:18ème solido
Porsche 935 k3 winner 24h le mans 1979 1:18ème solido

Vue de profil, elle en jette, mais d’une autre manière que sa grande sœur Moby Dick, qui elle, impressionne par sa longueur et sa présence.
La 935 K3 au contraire est courte et large, presque trapue, elle me fait penser à un bûcheron qui serait trop serré dans sa chemise, une vraie petite bodybuildeuse.

Le travail effectué par Solido est vraiment impressionnant !

On retrouve le moindre petit sponsor et ils sont tous positionnés très correctement une fois comparés avec les images de la voiture échelle 1.
J’apprécie particulièrement les décals Groupe 5 sur les portières ou la moindre petite inscription est parfaitement lisible.

Certains petits détails ne sont pas parfaits, comme par exemple la bande de couleur qui vient cacher quelques petits défauts de peinture ou certains décals un peu fragile au touché, mais dans l’ensemble, on ne peut pas lui reprocher grand-chose.

On retrouve également de nombreux détails comme par exemple les rétroviseurs spécifiques à ce modèle compétition, ou encore les poignées de portières, elles aussi en pièces rapportées.
Les ailes avant arborent les petits rappels de clignotants et les ailes arrière sont percées de part et d’autre d’imposantes prises d’air.
L’ajustement des portières est plutôt bon, mais quelques petits frottements peuvent avoir lieu à l’ouverture et à la fermeture donc attention à la peinture.
Autre détail très appréciable, le système d’éclairage du numéro de course de la voiture sur chaque portière ! Un détail en pièce rapportée qui apporte encore plus de réalisme au modèle.

Enfin, les jantes spécifiques sont joliment reproduites avec leurs écrous centraux et leurs pneumatique slick Dunlop à écriture jaune, vintage à souhait.

Porsche 935 k3 winner 24h le mans 1979 1:18ème solido
Porsche 935 k3 winner 24h le mans 1979 1:18ème solido

L’arrière de notre Porsche 935 K3 est à l’image du reste de la voiture, démesuré !

Contrairement à la version Moby Dick, elle garde les bases d’une 911 tout en s’élargissant à l’extrême grâce à des ailes démesurées afin d’accueillir le train arrière bien plus large ainsi que les pneus dignes de pneus de camion.

Solido a là aussi fait les choses bien puisque chaque petit élément est reproduit.

Les ailes démesurées laissent entrevoir les entrées d’air on l’on retrouve les feux supplémentaires en plus des feux “classiques” qui eux, restent d’origine.
L’énorme capot moteur est surmonté d’un impressionnant aileron, lui aussi joliment détaillé.

En partie basse, le pare-chocs “court” dévoile la double sortie d’échappement ainsi que, si l’on regarde plus en détail, une partie de la mécanique avec les deux turbos ainsi que le bas moteur.

Porsche 935 k3 winner 24h le mans 1979 1:18ème solido

Vient ensuite l’habitacle, qui n’est pas en reste.

Voiture de course oblige, il est dépouillé de tout équipement superflu et/ou de confort.
On retrouve donc un arceau-cage complet ainsi qu’un unique siège baquet pour le conducteur (ou plutôt pour le pilote) et en lieu et place du passager, on retrouve un double extincteur en cas d’incendie.

L’instrumentation est réduite à son plus simple appareil, mais on retrouve malgré tout les cinq compteurs ronds typiques des modèles Porsche.
Le pédalier est en pièces rapportées, ainsi que tout le système de boite de vitesse et de frein à main, spécifique à ce modèle de course et le tout très finement reproduit pour cette gamme tarifaire.

En bref, un habitacle qui correspond en tout point au modèle original et qui, pour ce niveau de prix, se veut être à un standard de qualité plus que satisfaisant.

Porsche 935 k3 winner 24h le mans 1979 1:18ème solido
Porsche 935 k3 winner 24h le mans 1979 1:18ème solido

Mon point final:

Solido frappe encore une fois très fort avec ce modèle iconique !

Les amateurs de Porsche sont déjà nombreux, mais les amateurs de sports mécaniques et de courses le sont encore plus et les équipes de Solido l’ont bien compris en proposant une gamme compétition elle aussi en constante évolution et avec des modèles aussi bluffant de réalisme qu’iconique.

La reproduction de cette Porsche 935 K3 Winner le Mans 79′ est donc pour moi une véritable réussite !
Encore une fois, le rapport qualité/prix est sans égal pour un collectionneur ne voulant pas se ruiner tout en pouvant s’offrir des modèles qui pourront s’exposer avec la plus grande des facilités, au milieu d’autres modèles peut-être plus chers, mais pas forcément plus réussis.

Je ne peux donc que vous recommander cette 935 K3 qui devrait ravir à la fois les Porschistes les plus aguerris, mais aussi les amateurs de courses mécaniques et plus précisément des 24H du Mans.
D’autres versions aux livrées iconiques devraient également arriver, donc il faudra garder l’œil ouvert, sans oublier que cette version est une édition limitée, il n’y en aura donc pas éternellement.

Si cette miniature vous intéresse les amis, vous pouvez la retrouver sous la référence:

  • Porsche 935 K3 “Numéro Réservé” Winner Le Mans 79′ – 1:18ème – Solido – Réf: S1807201

Quant à moi les amis, j’espère que cette présentation vous aura plu, et je vous donne rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle présentation.

loading spinner
Partagez l'article sur :
< ARTICLE précédent
La Honda Civic Type R première du nom arrive chez Ottomobile – Présentation de la Honda Civic Type R EK9 au 1:18ème
ARTICLE Suivant >
La seconde partie des nouveautés TarmacWorks se dévoile ! – Présentation de la deuxième partie de mes coups de cœur de l’été au 1:64ème.

0 Votre Commentaire :

POSTEZ VOTRE RÉPONSE