15 49.0138 8.38624 1 1 3600 1 https://lesminisdemarc.fr 300 true 0
theme-sticky-logo-alt
Renault Fuego gtx bleue 1:18 solido

Solido met le feu avec la reproduction de sa toute nouvelle Renault Fuego au 1:18ème ! – Présentation de ce coupé culte

La nouvelle année commence en fanfare les amis avec l’arrivée de bon nombre de modèles tous les plus intéressants les uns que les autres.
Et Solido ne nous déçoit pas, avec l’arrivée de la très attendue Renault Fuego au 1:18ème !
Les versions de ce petit coupé français au look inimitable, ont fait leurs arrivées juste avant les fêtes de fin d’année.
En version Turbo et GTX, je peux vous dire qu’elle fait tourner les têtes, car même si pour certains il n’y a rien de pire, sa cote de popularité est toujours au plus fort avec au moins une dizaine de personnes m’ayant accosté lors du shooting !
Preuve d’un très bon choix de modèle par nos amis de Solido.
Profitons donc des quelques rayons de soleil hivernal afin de la découvrir ensemble.
Présentation.

Renault Fuego gtx bleue 1:18 solido

Quel plaisir d’avoir enfin en main la Renault Fuego par Solido !

Une reproduction grandement attendue et pourtant, un modèle de prime abord très simple, et même un peu désuet.
La Fuego est un coupé qui n’a que très peu vécu dans la gamme Renault et pourtant elle a marquée d’une pierre blanche l’histoire de la marque au losange, mais aussi, toute une génération avec son look inimitable.

De plus, elle dispose d’un historique assez passionnant ce qui en fait un modèle dont on pourrait parler pendant des heures.
Souvent réclamée par les amateurs, elle n’avait jamais été reproduite au 1:18ème hormis par Ottomobile !
Mais c’était sans compter sur Solido, toujours à l’écoute des attentes et envies de nous, collectionneurs, qui sommes aujourd’hui en possession de deux superbes versions à un tarif abordable.

Mais avant de passer à la présentation complète de la version GTX, attardons nous un moment sur l’histoire de ce petit coupé.

Présentée en Mars 1980 lors du Salon de Genève, la nouvelle Renault Fuego est un modèle important pour Renault car elle vient en remplacement direct des R15 et R17.
Une descendance bien mal engagée qu’elle ne réussira malheureusement pas à assurer, mais bien qu’elle soit en grande partie mal aimée, voir même assimilée à une voiture de beauf ou encore à la Porsche du pauvre, elle restera dans la mémoire de beaucoup d’entre nous.

En étude par les ingénieurs de la marque au losange depuis le milieu des années 70′, elle doit son style à Robert Opron (célèbre designer de la SM et CX chez Citroën entre autres) et avait été pensée à l’économie dès le début (ce qui lui value en grande partie sa perte).
Bien que Fuego veuille dire le feu en espagnol, elle était loin de mettre le feu !
Reprenant en grande partie des éléments de la R18, elle était quelque peu en retard dès son lancement, car elle ne reprit aucune des avancées présentes à l’époque, pas d’injection électronique ni de freinage à disque sur les quatre roues, sans parler d’un intérieur aux finitions très aléatoires.

Elle arbore pourtant un look très réussi, rappelant un peu les petits coupés américain des années 80′, mais aussi, et ce qui lui vaudra le mauvais surnom de Porsche du pauvre, sa ressemblance avec la Porsche 924, autre mal aimée, mais d’une firme plus prestigieuse.
A l’instar des petites GTI de l’époque, la Fuego reçoit à son lancement les motorisations les plus faibles, avec un petit quatre cylindres de 64ch sur les versions TL et GTL et 92ch pour la version GTS.

Il faudra attendre le millésime 81′ pour voir apparaître les versions TX et GTX développant 110ch, un petit bond en avant la rendant déjà plus attrayante, mais le mal est fait et les ventes, battant des records l’année de son lancement, sont déjà en chute libre un an plus tard.
Le millésime 82′ fera les gros titres à l’automne, avec l’arrivée du “Moteur Douvrin” de 88ch, un Turbo Diesel !
Un moteur qui en fera la voiture la plus rapide du monde dans sa catégorie (coupé-diesel) avec une vitesse de pointe de 175km/h.

En 1984, c’est l’apparition de la deuxième phase de la Renault Fuego avec un discret restylage extérieur et un intérieur revu et corrigé.
La plus grosse modification est l’arrivée au catalogue d’une véritable version Turbo dérivée du Cléon-Alu et développant 132ch, de quoi égaler les performances de la fameuse Porsche 924 avec une vitesse de pointe de plus de 200km/h !
Elle était plus pêchue et l’effet Turbo était réellement là, sans oublier un réel look de sportive avec des jantes spécifiques ainsi que des inscriptions Turbo un peu partout.

Malheureusement, cette version “sportive” et haut de gamme qui aurait du être présente au catalogue dès le lancement arrive bien trop tard, car la production est stoppée en 1985 après près de 226.000 exemplaires vendus en cinq ans et sans que la Fuego ne soit remplacée.
Les stocks restants continueront de s’écouler partout dans le monde jusqu’en 1987.

Elle marquera par son look, mais également ses innovations, comme la première fermeture à centralisation électrique à télécommande (système PLIP).
Mais elle sera aussi une véritable voiture globale, pensée et produite en France dans l’usine de Maubeuge, mais commercialisée un peu partout dans le monde !

Au Etats-Unis et au Québec sous la marque AMC ou elle connaîtra un certain succès, mais elle n’était clairement pas faite pour résister au rudes hivers et aux routes salées du grand Nord.
Elle sera également grandement appréciée en Amérique du Sud et en Australie sans oublier des modèles Japonais ou Néo-Zélandais..

Avec des tarifs débutant à 43.000frs et s’étalant jusqu’à 62.000frs, elle n’était pas très abordable, sans parler de la fameuse version Turbo affichée à 89.500frs ! Auquel il fallait rajouter 5300frs pour la clim optionnelle.

La Fuego terminera sa carrière au milieu des années 80′ en laissant un goût d’inachevé et de nombreuses moqueries, mais elle restera pourtant dans l’esprit de beaucoup, comme un très beau petit coupé au look attachant.

Revenons maintenant à notre 1:18ème.

Renault Fuego gtx bleue 1:18 solido

La Renault Fuego !

Pas la plus belle ni la plus sportive et encore moins celle qui a le plus été vendue et pourtant, elle ne laisse personne indifférent aujourd’hui encore !

La demande des collectionneurs pour la Fuego est forte, preuve en est, elle a été reproduite uniquement par Otto au 1:18ème dans plusieurs versions, mais toutes quasi-introuvable à l’heure actuelle.
Grace à Solido nous pouvons donc maintenant trouver deux versions aussi intéressantes l’une que l’autre et mon choix s’est porté sur la version GTX, moins prestigieuse que la Turbo, mais toute aussi élégante.

Preuve d’un amour certains pour ce petit coupé français, j’ai été abordé par une bonne dizaine de personnes pendant mon shooting, certains se rappelant leur propre Fuego et d’autres me racontant des anecdotes.
Me faire aborder lors de mes shootings est devenu habituel, mais je dois avouer que cette Fuego a réellement fait son petit effet.

La première approche est très engageante avec un coloris bleu ciel arborant de beaux reflets.
La peinture est belle et sans défaut et les différents éléments noirs s’accordent parfaitement.
La hauteur de caisse est réaliste et on aperçoit dès le premier coup d’œil les nombreux détails.
Les portières ouvrantes sont parfaitement ajustées et aucun défaut ne me frappe.
En bref, une première impression très engageante.

Renault Fuego gtx bleue 1:18 solido

L’avant de cette Renault Fuego est très joliment reproduit, avec de nombreux détails qui nous sautent aux yeux.

On retrouve le long capot avec son bosselage central qui ne renfermait malheureusement pas un gros V6, mais un petit quatre cylindres qui avait toute la place nécessaire.
Le grand pare-brise accueille les essuie-glaces qui sont un peu “épais” pour ma part, mais ils restent agréables à l’œil et ne choquent pas.

Sur la face avant en elle-même, on retrouve les éléments typiques de la Fuego, mais également des années 80′, comme par exemple, un gadget très à la mode à l’époque et qui faisait presque chic, les fameux essuie-glace de phare !
Ils sont ici finement reproduits et sont un plus non-négligeable dans le rendu final très réussi du modèle.

La calandre à lamelles est fidèlement reproduite avec les lamelles moitié couleur carrosserie et moitié plastique.
On retrouve le logo Renault stylisé des années 80′ qui est aujourd’hui retravaillé et repris par la marque.

Au début des années 80′, la plupart des voitures avaient déjà adoptés les phares blancs et c’est le cas ici avec des optiques finement reproduits.
On peut noter la présence des clignotants, qui sont eux orange, et en partie basse, les deux feux antibrouillard rectangulaires qui eux, étaient toujours de couleur jaune.

Renault Fuego gtx bleue 1:18 solido
Renault Fuego gtx bleue 1:18 solido

Le profil de cette Renault Fuego révèle à mon sens le gâchis de la part de Renault d’avoir en quelque sorte, raté la commercialisation de ce modèle.

Le profil révèle une ligne à mon sens très réussi !
Les proportions sont bonnes et le style plutôt réussi avec un design moderne et épuré.
Solido à parfaitement su reproduire ce look inimitable propre à la Fuego.
On retrouve les grandes parties vitrées et les montants de pare-brise très fins ainsi que la fameuse bande à lamelles parcourant tout le profil de la voiture.

Année 80′ oblige, on retrouve sur le pavillon la grande antenne de radio.
Les lignes sont pures et sans fioritures et la peinture est très soignée.
Les ajustements des portières et des vitrages sont très réussis.
Les portières disposent du système d’ouverture déporté qui est joliment reproduit et on peut noter la présence des rétroviseurs très typés années 80′ eux-aussi avec leurs forme très rectangulaire et assez “petit” comparé au gabarit de la voiture.

Autres éléments distinctifs de la Fuego (ainsi que d’autre modèle Renault des années 80′, et même 90′) les fameuses jantes au look très moderne et géométrique.
Elles sont finement reproduites avec leurs teintes aluminium et noir.
Autre détail très sympathique sur le montant de custode arrière, les petits badges de modèle, GTX 2 Litres, ne laissant aucun secret sur le pedigree de la bête.

Renault Fuego gtx bleue 1:18 solido
Renault Fuego gtx bleue 1:18 solido

La poupe de notre Fuego est définitivement un autre élément bien distinctif qui n’est propre qu’à elle, bien que c’est clairement cette partie qui lui vaudra le surnom de “Porsche du pauvre” à cause de la ressemblance quasi-parfaite de cette partie avec le hayon très similaire de la Porsche 924.

Solido à parfaitement su reproduire ce fameux hayon entièrement vitré, même si un léger jour sur tout le pourtour de la vitre est clairement visible.
L’énorme essuie-glace n’était pas de trop afin de pouvoir nettoyer le hayon et ce détail est bien évidemment de la partie.

Les éléments stylistiques en lamelles plastiques noires présents sur les côtés de la Fuego viennent se rejoindre sur la partie arrière, juste en dessous du hayon, et c’est ici qu’un retrouve les badges Renaut et Fuego en écriture stylisée.
On retrouve également les deux imposants blocs optiques avec les différentes parties d’éclairages bien différentiables ainsi que le petit pare-chocs.

L’arrière de la Fuego est caractéristique également par sa hauteur de caisse très haute, et c’est un élément clairement reproduit par Solido.
Elle est assez haute au point de pouvoir sans souci, apercevoir le gros échappement ainsi que la roue de secours avec sa jante en tôle.

Renault Fuego gtx bleue 1:18 solido
Renault Fuego gtx bleue 1:18 solido

L’habitacle de cette Fuego GTX est un véritable coup de cœur pour moi, car il représente mieux les années 80′ que l’intérieur de la version Turbo.

En effet, l’habitacle de la version Turbo est tout aussi réussi, mais dans des coloris que l’on retrouve encore facilement aujourd’hui, alors que cette GTX reflète un certain grain de folie que l’on ne retrouve que très peu aujourd’hui, une voiture bleue avec un habitacle bleu et gris clair ! Un bond dans les eighties !

Bon avouons le, certains constructeurs tentent le retour du bleu dans les habitacles comme Peugeot sur sa nouvelle 308 par exemple.

Vous allez dire que je me répète, mais Solido a fait du très beau travail sur cet habitacle, à la fois fidèle à celui de la version échelle 1, mais également plutôt très bien détaillé.
On retrouve les gros sièges à la forme spécifique de semi-baquet, ainsi que des rappels de bleu partout.
Les contre-portes sont fidèlement reproduites avec la petite poignée en aluminium ainsi que le design a couture verticale.

La planche de bord est entièrement bleue et on retrouve un bon nombre de détails.
Le pédalier est en pièces rapportées et on peut noter le volant avec son logo au losange ou encore toute l’instrumentation fidèlement reproduite.
On peut également reconnaître en partie centrale, les différents éléments comme l’ordinateur de bord, les réglages de chauffages ou encore la radiocassette !

Un habitacle très finement reproduit et qui est réellement mon coup de cœur sur cette réalisation.
Seul bémol sur l’habitacle, la base des sièges, un peu trop simple, car assez épaisse et sans relief, mais rien de bien méchant au vu de l’effort fait sur le reste de la miniature.

Renault Fuego gtx bleue 1:18 solido
Renault Fuego gtx bleue 1:18 solido

Mon point final:

Le jeu de mots est facile, mais on peut dire que cette Fuego m’a mis le feu !

Un coupé français à l’historique passionnant qui aura su marquer les esprits, non pas par sa longévité, mais par son côté attachant et sympathique et son dessin que peut n’osent avouer, mais qui reste au final, assez réussi.

Solido a une fois de plus réussi le pari de répondre aux attentes et à la demande des collectionneurs en manque de ce modèle, et ils nous offrent une reproduction de qualité et aux détails nombreux, le tout en restant dans la même gamme tarifaire toujours aussi abordable.

Pour moi, c’est un modèle que je ne peux que vous recommander, que vous soyez fans de la marque au losange ou tout simplement de voiture de collection quelque peu atypique.
Un modèle qui trouvera sa place aux côtés des R17 et autres Renault déjà reproduites par Solido.

Si cette miniature vous intéresse les amis, vous pouvez la retrouver sous la référence:

  • Renault Fuego GTX – 1:18ème – Solido – Réf: S1806402

Quant à moi les amis, j’espère que ce petit come-back dans les années 80′ vous aura plu et nous nous retrouverons très prochainement pour une nouvelle présentation.

loading spinner
Partagez l'article sur :
< ARTICLE précédent
Commençons l’année de manière vitaminée avec l’Alpine A110 Pure “Heritage Colors” Edition au 1:18ème – Présentation
ARTICLE Suivant >
L’Alpine A110 se la joue baroudeuse avec le concept A110 Sport X au 1:43ème par Spark – Présentation

2 Commentaires

  • 16 janvier 2022 à 17 h 24 min
    Lenours

    Cette automobile fut reproduite par Solido au 1/43 à une époque où la qualité de ses miniatures chutait de façon drastique sous l’emprise de Majorette…
    Était-ce aussi dû au “mauvais œil” qui s’attaquait à la vraie voiture ?

    loading spinner
    RÉPONDRE
    • 16 janvier 2022 à 17 h 37 min
      Marc

      C’est vrai je m’en souvient ! En effet elle était loin d’être très qualitative.. Malheureusement c’était un Solido en perte de vitesse et pas du tout les équipes et la nouvelle dynamique mise en place depuis quelques années et qu’il leurs réussi à merveille. Cette version au 1:18 devrait ravir les quelques amateurs et faire oublier les anciennes versions je pense.

      loading spinner
      RÉPONDRE

POSTEZ VOTRE RÉPONSE